Imprimer

Comment choisir sa tête de débroussailleuse et la lame de sa tondeuse ?

Votre tondeuse coupe moins bien l’herbe ? Pareil pour votre débroussailleuse ? Peut-être avez-vous besoin de changer la tête de débroussailleuse ou la lame de votre tondeuse. Mais que choisir parmi les différents kits et accessoires pour vos machines ? Nous vous donnons les conseils pour faire le choix de vos pièces et pour entretenir vos lames en toute sécurité.

Bien choisir la tête de sa débroussailleuse

 

Votre harnais est solidement attaché ? Votre débroussailleuse prête à démarrer ? Mais avez-vous choisi la bonne tête de débroussailleuse ? Découvrez les différentes têtes de coupe pour débroussailleuse  thermique, électrique ou sans-fil.

 

La tête de débroussailleuse avec fils

 

La tête de débroussailleuse à fils de nylon est certainement la plus connue et la plus répandue. La débroussailleuse est alors un excellent outil pour couper l’herbe de votre jardin en complément de votre tondeuse. La tête à fils est très pratique pour les finitions d’entretien autour des arbres ou poteaux, le long de petites bordures ou en cas de terrain accidenté.

 

Le fil est en nylon et peut prendre plusieurs formes différentes :

 

  • Rond, pour s’adapter à différentes situations ;
  • Spiralé, très polyvalent il est moins bruyant ;
  • Carré, pratique pour hacher l’herbe (peut abîmer les arbres et les murs).

 

Le diamètre, ou épaisseur, du fil varie d’un modèle à un autre, alors vérifiez bien cette donnée pour faire votre choix. En effet, si les plus petits diamètres (moins de 2 mm) sont adaptés au gazon, les autres pourront traiter les herbes hautes.

 

Notez qu’un fil épais implique plus de poids et, par conséquent, un besoin en puissance accru. Consultez les préconisations pour votre débroussailleuse.

La tête de débroussailleuse avec des couteaux métalliques

 

Lorsque le gazon laisse la place à une végétation plus dense (herbes hautes, ronces, plantes grasses), les fils ne suffisent plus. Vous pourrez alors utiliser les couteaux à herbe.

 

Métalliques, ces couteaux peuvent prendre la forme de 2 dents, 4 dents ou 8 dents pour une parfaite adaptation à la densité de la végétation.

 

  • Le couteau d’herbe à 2 dents fera un très bon travail sur les herbes sèches devenues dures.
  • Le couteau d’herbe à 4 dents se rendra utile pour vous débarrasser des roseaux ou des buissons minces.
  • Le couteau d’herbe à 8 dents est efficace pour s’attaquer aux herbes touffues, roseaux et orties.
tete de debroussailleuse

La tête de débroussailleuse avec couteau broyeur ou couteau à taillis

 

Dans les cas d’espaces verts sauvages, la végétation s’enchevêtre et devient compacte. Là où les fils et les couteaux métalliques simples ne suffisent plus, vous pouvez compter sur les couteaux à taillis et les couteaux broyeurs composés d’acier trempé.

 

  • Le couteau à taillis comporte trois lames. Il est préconisé pour éliminer les herbes, broussailles tenaces et haies épineuses.
  • Le couteau broyeur comporte deux lames en forme de vague. Il est idéal pour la végétation ligneuse, les haies épineuses et les broussailles épaisses.
tete de debroussailleuse

Entretenir et changer la tête de sa débroussailleuse

 

Remplacer une tête de débroussailleuse est facile et rapide :

 

  1. Tourner la débroussailleuse, moteur posé au sol, pour plus de confort.
  2. Dévisser la tête en la tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Certains modèles utilisent un écrou. Utilisez alors une clé pour le retirer.
  3. Les têtes automatiques sont équipées d’ergot pour faciliter l’ouverture. Sinon, dévissez l’écrou central.
  4. Préparez du fil coupé à environ 2 mètres.
  5. Enroulez le fil de nylon autour de la bobine qui sert de chargeur dans le sens indiqué par la flèche.
  6. Bloquez le fil coupé dans les ergots prévus à cet effet et replacez la tête sur la débroussailleuse.

  

Bien choisir la lame de sa tondeuse

 

Avant de passer le coupe-bordure pour bien délimiter la pelouse et les lieux de passage, la tondeuse s’occupera à merveille des grands espaces. Apprenez à différencier les différentes lames des tondeuses à gazon.

Lames spécifiques ou lames universelles ?

 

Le choix des lames d’une tondeuse à gazon est important. La qualité de la tonte en dépend totalement.

 

Chaque constructeur de tondeuses développe ses propres lames avec des spécificités particulières. Et elles sont notamment adaptées au carter de tonte de la machine. Rappelez-vous que le carter de tonte est la plaque séparant les lames du moteur de la tondeuse. C’est une protection pour les personnes alentour qui permet également de ramasser l’herbe fauchée.

 

Les lames universelles sont étudiées pour une adaptation à toutes les marques. Leurs formes génériques impliquent presque automatiquement une détérioration de la qualité de tonte et de ramassage.

 

Avec un peu de chance, vous obtiendrez une bonne combinaison entre la lame universelle et votre tondeuse, mais rien n’est certain.

 

Coupe ramassage ou coupe broyeur ?

 

Il existe deux types de lames pour tondeuse à gazon : lame à coupe ramassage, ou lame soufflante, et lame à coupe mulching, c’est-à-dire broyeuse.

 

La grande majorité des tondeuses vendues sur le marché sont équipées d’une lame à coupe ramassage. Les brins d’herbe taillée sont « aspirés » par la tondeuse pour aller remplir une poche dédiée afin de la ramasser.

 

Mais vous pouvez aussi équiper votre outil de jardin d’une lame coupe broyeur, ou mulching. Cette lame broie l’herbe dans le carter à plusieurs reprises jusqu’à en faire de fines particules. Le gazon broyé deviendra alors du compost.

 

Notez qu’avec cette seconde option, vous devrez tondre plus souvent, car cette coupe supporte mal les hautes herbes.

Comment redonner une seconde vie à sa lame ?

 

L’entretien d’une lame est possible. Outre le fait de la nettoyer, vous pouvez l’affûter. L’avantage principal est que cela vous évitera un nouvel achat prématuré. Sans oublier que la nature vous remerciera de penser recyclage. 

 

D’abord, notez que l’idéal est de ne pas attendre une trop grande usure pour entretenir votre lame. Vérifiez son état régulièrement, et pour conserver une coupe parfaite, affûtez la lame de votre tondeuse ou débroussailleuse toutes les 24 heures d’utilisation.

 

Vous pouvez réaliser l’affûtage vous-même, mais vous pouvez aussi faire appel à un professionnel.

 

Si vous vous en chargez, une simple lime d’atelier peut suffire (une meuleuse d’angle ou un touret également). Travaillez la lame dans le sens de la coupe en suivant l’angle du tranchant.

 

Pour effectuer cet entretien dans les meilleures conditions, utilisez les outils adéquats et notamment des gants de travail pour la protection de vos mains.

 

Nos autres fiches-conseils pour l’entretien de votre jardin