Imprimer

Comment poser un escalier escamotable ?

Vous souhaitez poser un escalier escamotable pour gagner de la place dans un espace réduit, sans pour autant perdre en confort. Comment adapter la trémie existante ? Quelles sont les règles de sécurité à respecter ? Avec notre guide détaillé, découvrez étape après étape comment installer un escalier escamotable.


Comment poser un escalier escamotable ? Le pas à pas.


Vous disposez de peu d’espace au sol et vous voulez poser un escalier escamotable afin d’avoir un accès sécurisé au grenier ou à une pièce aménagée dans les combles. Avant de vous lancer dans les travaux, vous avez besoin de savoir quels genres d’outils et d’équipements seront nécessaires pour cette intervention. Avec nos explications pas à pas, suivez la méthode pour poser un escalier escamotable en accordéon, pliant ou coulissant dans les règles de l’art.

Les étapes à suivre avant de poser un escalier escamotable


Étape 1 : Les gestes préliminaires
En tout premier lieu, vérifiez que vous disposez de suffisamment d’espace pour déployer l’escalier escamotable. Protégez le sol avec une bâche ou du film polyuréthane. Mesurez le cadre de votre escalier en ajoutant un centimètre en longueur et en largeur. Ouvrez la trappe d’accès à l’étage et mesurez l’ouverture. Comparez les dimensions obtenues avec celles de l’escalier escamotable. Selon toute vraisemblance, les cotes ne coïncideront pas exactement et vous aurez à ajuster la trémie (l’ouverture).

Étape 2 : La mise en proportion de la trémie
Avant toute intervention, repérez la présence éventuelle de fils électriques avec un détecteur de métaux. Contrôlez l’équerrage de l’ouverture à ajuster et tracez le contour de la future trémie avec les nouvelles mesures. Découpez le plancher le long du tracé, à l’aide d’une scie sauteuse. En cas de résistance (solive ou entretoise), munissez-vous d’une scie égoïne pour finir la coupe. Côté plafond, découpez le plâtre en évitant les fourrures.
580x330-visuel-1-escalier-escamotable.jpg

Pourquoi poser un escalier escamotable ?


Pratique et peu encombrant, l’escalier escamotable vous permet d’aménager un accès ponctuel et fiable vers le grenier, les combles ou la toiture, alors que le volume dans votre intérieur est limité. Quand il ne sert pas, l’escalier escamotable se replie et se range dans le plafond. Il sort du champ visuel et libère la surface dans le couloir ou la pièce. La trappe d’accès se referme, offrant en conséquence une isolation renforcée, au-delà du gain d’espace.

Qu’ils soient en bois ou en aluminium, pliables, coulissants ou en accordéon, les escaliers escamotables doivent répondre, côté sécurité, à la norme NF 14975. Pour éviter les chutes, certains modèles sont équipés d’un revêtement antidérapant, voire d’un garde-corps ou d’une main courante. Généralement, les escaliers escamotables sont étudiés pour supporter des charges allant jusqu’à 150 kg. Afin de protéger le sol des risques de rayures (surtout le parquet), le bas des montants peut intégrer des embouts spécifiques.

Comment poser un escalier escamotable ?


Étape 1 : La pose des étais
Par sécurité, installez des étais sous les solives. Découpez les solives et les entretoises occupant l’espace de la nouvelle trémie, à l’aide d’une scie sauteuse. Posez une traverse entre les solives et vissez.

Étape 2 : L’installation de l’escalier escamotable
Placez des cales sous la trémie afin de supporter le bloc escalier, le temps de l’installation. Vérifiez l’équerrage, puis vissez le bloc escalier sur la trémie.

Étape 3 : Les derniers réglages
Après avoir retiré les étais, repliez l’escalier escamotable et fermez la trappe. Contrôlez l’aplomb. Déployez l’escalier et assurez-vous de son bon fonctionnement. Le cas échéant, rectifiez la longueur afin que chaque élément de l’escalier soit aligné. Raccourcir un escalier escamotable se fait par le bas. Pour couper le bas des montants, munissez-vous d’une scie égoïne.
Il ne vous reste plus qu’à améliorer l’esthétique en posant, si besoin, un cadre en chanfrein ou en champlat.
440x440-escalier-escamotable.jpg

Les meilleurs produits pour poser un escalier escamotable


En bois ou en aluminium, l’escalier escamotable peut être pliant, coulissant ou en accordéon. Les modèles en bois brut peuvent être peints ou lasurés après avoir été traités.

Avant de percer ou de scier, vous aurez besoin d’un détecteur de matériaux pour repérer avec fiabilité et précision les câbles électriques, les poutres et montants métalliques, ou tout autre obstacle en métal se trouvant dans le plancher et/ou le plafond.

Scie sauteuse, scie sabre et scie circulaire seront d’une aide précieuse pour découper plafond et plancher, solives et entretoises.