Imprimer

Comment poser un chauffage au bois ?

Système de chauffage économique, le poêle à bois séduit les ménages pour son design et ses performances. Mais avant de lire un livre au coin du feu, il vous faudra suivre des consignes strictes pour en assurer sa bonne installation. Emplacement, raccordements, sécurité : chauffe, Marcel !
 

Chauffage au bois : nos conseils pour réussir son installation


Vous avez décidé d’installer un chauffage au bois dans votre maison ? Que ce soit un poêle ou un insert, avant de l’installer, il vous faudra vérifier un certain nombre de points, car son emplacement est essentiel. Parmi ceux-ci, citons le conduit d’évacuation, la nature des murs ou de votre sol. Disposé au centre d’une pièce à vivre, il vous garantit un meilleur rendement et une diffusion de la chaleur plus homogène. Ne brûlez pas les étapes : suivez nos conseils pour réussir l’installation de votre chauffage au bois.

Chauffage au bois : bien choisir son emplacement et préparer l’installation


Étape 1 : Vérifier le conduit d’évacuation existant
Le choix de l'emplacement se fera surtout en fonction du conduit d'évacuation existant. Vérifiez qu’il soit étanche, vide et stable. Contrôlez également les écarts de feu du conduit, c’est-à-dire la distance minimale entre les parois intérieures du conduit et toute matière inflammable : elle doit être conforme à la réglementation en vigueur qui exige une distance de sécurité de minimum 10 cm. Si vous ne bénéficiez pas d’un conduit existant, certains poêles peuvent être raccordés à conduit spécifique, à l’extérieur du logement.


Étape 2 : Contrôler les distances de sécurité avec le mur
Le mur d’adossement doit être équipé d’un matériau incombustible pour éviter les risques d’incendie. Pour un mur en pierre ou en béton, prévoyez une distance de 25 ou 30 cm entre le mur et le poêle. Si le mur est en plâtre, prévoyez 3 fois la valeur du conduit de raccordement.

Étape 3 : Contrôler la nature du sol
La nature du sol doit être incombustible. Assurez-vous également que le sol soit assez solide et compatible avec le poids du poêle. Le carrelage est le matériau le plus adéquat. En revanche, si vous comptez effectuer l’installation sur du parquet, ne jouez pas avec le feu et placez une plaque en ardoise ou en acier dépassant de 21 cm sur le côté et de 30 cm en façade.

Pourquoi installer un chauffage au bois ?


Première énergie renouvelable en France, le chauffage au bois est devenu le sujet brûlant de nombreux foyers français qui le choisissent pour son design, ses performances énergétiques, sa simplicité d’utilisation et surtout ses avantages économiques. En effet, contrairement au gaz et à l’électricité, le prix du bois reste relativement stable. Ce mode de chauffage présente un autre atout : celui d’être plus respectueux de l’environnement. Investissement idéal pour améliorer la sensation de confort d’une pièce, le poêle à bois, l’insert et la cheminée à foyer fermé diffusent une chaleur optimale lorsqu’ils sont placés au centre d’une pièce. Leur installation nécessite toutefois, s’il n’existe pas, le perçage d’un conduit d’évacuation. Il vous faudra également faire le choix du type de combustible : bûches traditionnelles, bois déchiqueté, briquettes ou encore granulés. Les uns et les autres présentent chacun des avantages et des inconvénients, mais quel que soit votre choix, leur prix sera toujours plus compétitif que celui du gaz ou de l’électricité.
 

Chauffage au bois : comment installer l’appareil ?


Étape 1 : L’installation du poêle
La majorité des poêles sont livrés prêts à installer. Positionnez l’appareil sur l’emplacement prévu ou sur la plaque de protection tout en respectant les distances de sécurité. Vérifiez que le conduit d’évacuation est précisément au même niveau que celui de poêle. Sinon, mesurez la hauteur entre la sortie de fumée du poêle et le conduit de cheminée pour évaluer la longueur du tuyau de raccordement.

Étape 2 : Le raccordement
Placez puis serrez le raccord sur le conduit d'entrée et installez la buse de raccordement. S’il est trop long, découpez-le avec une meuleuse. Emboîtez la buse de raccordement. Si le tuyau n’est pas équipé d’une collerette au niveau de la jonction, effectuez un joint d’enduit réfractaire. Cela évitera que les condensats ne s’accumulent.

Étape 3 : Les vérifications
Lorsque le poêle est installé, testez l’appareil. Lors de la première mise en route, il est possible que des odeurs ou de la fumée s’échappent du conduit : rien d’anormal, c’est un phénomène banal qui élimine les peintures à l’eau grises et noires ainsi que les graisses des aciers.

Quels sont les meilleurs chauffages au bois ?

Parmi nos différents poêles à bois, certains modèles proposent deux types de combustion. Ces poêles mixtes rencontrent un franc succès, car ils offrent le choix entre les bûches, très économiques, et les granulés, très pratiques. Polyvalent et facile à utiliser, ce type de poêle est idéal pour toutes les habitations.

Parmi les accessoires pour chauffage bois indispensables lors de l’installation de votre poêle, une plaque de protection sera nécessaire si votre sol est combustible. Unie ou décorée, elle protège les sols comme le parquet ou le vinyle contre les risques d'incendie.
Découvrez nos autres conseils sur le thème du chauffage :
Chauffage et plomberie
Quel chauffage au bois choisir ?
Voir le conseil
Chauffage et plomberie
Comment nettoyer la vitre d'un poêle à bois ?
Voir le conseil
Chauffage et plomberie
Quel type de chauffage choisir ?
Voir le conseil
Chauffage et plomberie
Comment entretenir et ramoner un poêle à bois ?
Voir le conseil
Chauffage et plomberie
Quel radiateur électrique choisir ?
Voir le conseil