Imprimer

Comment poser du carrelage en décalé ?


Niveau expert - Temps de lecture : 4 minutes
niveau expert picto.png
Poser du carrelage en décalé est une option à considérer selon le choix des carreaux et la forme de votre pièce. Pose en décalé droite, pose en décalé diagonale, pose décalée avec cabochon, les configurations possibles sont nombreuses et vous permettent de personnaliser votre intérieur. Retrouvez tous nos conseils dans cet article.
 

Poser du carrelage en décalé : tous nos conseils


Vous avez opté pour un sol en carrelage et vous aimeriez vous lancer dans une pose en décalé, c’est-à-dire avec des jointures non alignées entre les différentes rangées de carreaux ? C’est un très bon choix ! Poser du carrelage en décalé donne du style à votre sol et permet de personnaliser votre intérieur. Et ce n’est pas plus difficile que de poser des carreaux d’une manière classique. Retrouvez les étapes de préparation incontournables afin de réussir votre pose. Puis découvrez nos conseils pour bien démarrer la pose : choix de la colle, pose à blanc et collage du premier carreau.

Les étapes de préparation pour poser du carrelage en décalé


Étape 1 :  La préparation du sol
Avant de poser votre carrelage, veillez à ce que la surface de votre sol soit propre et sèche. Par exemple, s’il reste des résidus de colle de votre ancien carrelage, prenez le temps de les gratter. Ensuite, passez l’aspirateur, puis un produit dégraissant alcalin, de type lessive Saint Marc.
Afin de vous assurer que votre surface est plane, munissez-vous d’une règle de maçon et vérifiez les écarts de planéité. Si ceux-ci sont supérieurs à 3 mm, vous devrez procéder à un ragréage du sol avant de poser votre carrelage.

Étape 2 : Appliquer un primaire d’accrochage
Déposez une goutte d’eau sur le sol : si elle est absorbée en moins d’une minute, alors le sol présente une forte porosité. Choisissez un primaire d’accrochage en conséquence.
Appliquez-le au rouleau et laissez sécher selon les instructions.

Étape 3 : Organiser la pose
Pose en décalé droite, pose en décalé diagonale ou pose décalée avec cabochon : elles nécessitent toutes une pose à blanc.
Placez votre premier carreau. Pour un meilleur rendu, il est préférable de commencer par un carreau entier au niveau de l’entrée de la pièce et de réserver les découpes à la périphérie. Ensuite, posez à blanc une rangée de carreaux avec des croisillons, et matérialisez avec un trait de crayon sur le sol les premier et dernier carreaux entiers. Vous pourrez ainsi visualiser les découpes qu’il faudra réaliser.
Procédez de la même façon pour le second rang en décalant les jointures des carreaux.
580x330-visuel-1-carrelage-decale.jpg

Pourquoi opter pour une pose de carrelage en décalé ?


Fini les poses de carrelage trop classiques et trop sobres, qui résultent en de longues rangées de carreaux parfaitement alignés. La pose en décalé apporte de la nouveauté et de l’esthétisme dans votre intérieur, en donnant du rythme aux lignes de votre sol. Elle permet de mettre en valeur certains types de carreaux et de personnaliser l’atmosphère de la pièce.

Que vous optiez pour une pose décalée droite (lignes de carreaux parallèles aux murs), une pose en décalé diagonale (lignes de carreaux dirigées parallèlement à la diagonale de la pièce) ou une pose décalée avec cabochon (carreaux organisés en décalé autour d’une petite pièce de dallage), n’hésitez pas à représenter la pose sur un croquis afin de mieux vous rendre compte du rendu final.

Enfin, poser du carrelage en décalé gomme les défauts d’une pièce. Votre salon est plutôt étroit et s’étire en longueur ? La pose de carreaux en décalé permettra d’annuler l’« effet couloir ».

Effectuer la pose de carreaux en décalé : bien démarrer


Étape 1 : Choisir la colle
Vous avez le choix entre différents types de colles. Classique et durable, le mortier colle convient pour l’intérieur et l’extérieur. Pour les personnes les plus pressées, la colle et joint permet de réaliser la pose et les joints simultanément : ces derniers se forment au moment de la pose du carreau par débordement du produit. Pour les salles d’eau, surtout là où de l’eau peut stagner, optez pour de la colle et joint époxy.

Étape 2 : Préparer la colle
Vous avez choisi de la colle en poudre ? Mélangez la poudre et l’eau selon les préconisations du fabricant.
Vous avez préféré vous tourner vers une colle prête à l’emploi… passez directement à l’encollage !

Étape 3 : Encoller
Étalez le mortier colle à l’aide d’une truelle sur une largeur supérieure au carreau. Striez la colle au peigne cranté et ajustez l’épaisseur.
Selon le format de vos carreaux, il faudra procéder à un double encollage (au-delà de 30 cm par 30 cm).

Étape 4 : Poser les carreaux
Posez un premier carreau. Lorsque celui-ci est en contact avec le sol, ancrez-le dans la colle à l’aide d’un maillet. Enfin, vérifiez avec un niveau à bulle si votre carreau est bien plat.
Procédez de la même façon pour les carreaux suivants, en laissant un espace dans lequel vous glisserez des croisillons pour délimiter les joints. Arrivé au bout de la ligne, effectuez les découpes de carreaux nécessaires pour combler l’espace restant.
Posez la ligne suivante en décalant les jointures entre les carreaux.
580x330-visuel-2-carrelage-decale.jpg

Quels sont les meilleurs produits pour poser du carrelage ? 

 
Pour des coupes simples, sur des carreaux peu épais ou de la faïence, procurez-vous un coupe carreaux manuel. Peu encombrant et facile à utiliser, il vous suivra dans toutes les pièces de votre maison.

Le coupe carrelage électrique est parfait pour couper des carreaux de grande taille ou épais. Fiable et précis, il vous permettra de réaliser vos découpes facilement.

Outil indispensable, le niveau vous permettra de positionner vos carreaux correctement et d’obtenir un sol bien plat.
 

Blog Bricofamily


Poser son carrelage droit ou en diagonale ?

                     Je m'inspire
150x150-push-carrelage-droit-diago.jpg