Imprimer

Comment créer et entretenir son compost ?

 
En s’équipant du matériel adapté et en observant quelques règles essentielles, réussir son compost est à la portée de tous. Quel composteur choisir pour bien démarrer ? Comment entretenir son compost en cours de maturation ? Avant de vous lancer, voici ce qu’il faut savoir pour créer et entretenir votre compost.
 

Tous nos conseils pour créer et entretenir votre compost

 
Transformer ses déchets verts et ses restes de cuisine en « or noir du jardinier », c’est ce que vous vous apprêtez à faire en vous lançant dans le compostage. Vous êtes décidé à vous équiper d’un composteur en plastique ou en bois que vous disposerez au fond de votre jardin, sur votre balcon ou dans votre cuisine. Pour vous aider dans votre projet, faisons un gros plan sur les différentes façons de créer et entretenir le compost.

Créer et entretenir son compost : les grandes étapes

 
Étape 1 : Installer le composteur dans un endroit protégé
Pour donner de meilleurs résultats, le composteur doit dans l’idéal être installé à l’abri du vent et de la pluie. Dans la mesure du possible, choisissez un endroit ombragé et aéré, à proximité de vos zones d’activités, mais suffisamment éloigné de vos voisins.

 Étape 2 : Le B.A BA du compost
Triez les déchets verts de votre jardin en éliminant les mauvaises herbes et les plantes malades pour ne pas contaminer votre futur compost. Gardez vos restes de cuisine comme les épluchures, le marc de thé et de café, les légumes secs, les coquilles d’œufs, le papier ou le carton non traité.

Étape 3 : Surveiller régulièrement le processus de fermentation du compost
Toutes les semaines, mélangez la matière en formation et les nouveaux déchets. Si le mélange est trop sec, humidifiez-le. S’il est trop humide, incorporez du carton, des copeaux ou de la paille.

Pourquoi créer et entretenir son compost ?

 
Vous aimez jardiner et vous souhaitez prendre soin de vos plantes de la façon la plus naturelle possible ? Vous voulez participer à la préservation de l’environnement, en recyclant et en valorisant vos déchets ? Le compostage est fait pour vous. Simple à créer et à entretenir, le compost nécessite cependant un certain suivi. Pour démarrer, il faut d’abord opter pour le composteur le mieux adapté à votre projet. Les composteurs en bois et les composteurs en plastique dont la contenance oscille entre 400 et 900 litres conviennent parfaitement aux jardins de petite et moyenne taille. Les composteurs de balcon affichent une contenance de 20 litres environ. Pour vous assurer un compost de qualité, les déchets organiques ne doivent être ni trop tassés, ni trop secs, ni trop humides, sous peine de freiner voire stopper le processus de décomposition. Pour entretenir le compost en formation dans les règles de l’art, il faut l’humidifier ou l’assécher selon les cas et régulièrement le brasser pour l’aérer.

Les gestes fondamentaux pour créer et entretenir son compost

 
Étape 1 : Équilibrer les déchets humides et les déchets secs
Pour favoriser la dégradation du futur compost, on superpose des couches de déchets humides (environ 10 à 30 cm) et des couches de déchets secs.

Étape 2 : Enrichir et booster le compost
Ajoutez à votre mélange des feuilles de consoude et d’orties, riches en potasse et en azote pour entretenir le processus de décomposition. Selon le type de terre à amender, vous pouvez enrichir votre compost avec des algues ou de la poudre de lave basaltique.

Étape 3 : Repérer un compost mûr
Au bout de 5 à 7 mois, le compost prend une couleur foncée et un aspect similaire à celui du terreau. Il dégage une odeur de sous-bois. C’est le moment de l’utiliser. Si vous voulez le garder encore quelques temps (pas plus de 6 mois), prévoyez un deuxième composteur servant au stockage.

Quels sont les meilleurs produits pour réaliser son propre compost ?


Le composteur en bois : esthétique et écologique, le composteur en bois assure une bonne aération et protège le compost du froid et de la sécheresse.
Le bac à compost en plastique : disponible en contenance de 400, 600 ou 900 litres, le composteur en plastique séduit par sa facilité d’installation et d’utilisation. La plupart des modèles sont conçus en plastique recyclé et sont normalisés NF environnement.
Le composteur de cuisine ou de balcon : adapté aux espaces réduits, le composteur de cuisine ne produit pas d’odeurs et comporte un robinet permettant la récupération du « thé » produit lors de la décomposition, utilisable comme un engrais liquide.

Découvrez également nos autres modèles de composteurs.