Imprimer

Le conseil jardinage du mois de juillet : arroser vos plantes durant votre absence grâce aux oyas

Pour les amoureux des plantes et des techniques naturelles, les oyas, poteries ancestrales, sauront trouver leur place dans vos plantations pour un arrosage adapté aux besoins des plantes. Un bel objet pour allier écologie et économies.

Qu’est-ce qu’une oya ?

L’oya est une poterie artisanale créée il y a plusieurs milliers d’années, 100 % écologique et biodégradable. Fabriquée en argile, cette sorte d’amphore remplie d’eau est microporeuse et, de ce fait, libère progressivement l’eau vers les plantes, en fonction de leurs besoins et de la sécheresse de la terre. L’eau se diffuse de façon régulière et lente sans créer de stress hydrique. Comme il n’y a pas d’évaporation, on peut faire une économie d’eau allant jusqu’à 70 % ! Autre avantage non négligeable : le sol est arrosé en profondeur et non en surface, ce qui limite fortement la prolifération de mauvaises herbes.

Comment l’utiliser ?

Les oyas ont différentes formes et tailles (de 0,2 à 50 litres). Pour les plantes d’intérieur, l’oya est pointue et seul son embout est enfoncé dans la terre. A l’extérieur, on place l’oya dans le sol, laissant juste dépasser son bouchon pour la remplir d’eau. L’oya diffuse l’eau autour d’elle, à environ 1,5 fois son diamètre. Il faut donc en disposer régulièrement dans votre jardin ou potager, assez près de vos plantes. Elle se remplit tous les 3 à 9 jours selon sa taille, les besoins de la plante et le climat.

L’acheter ou la fabriquer ?

La fabrication d’oyas est française et de plus en plus de magasins de jardinage et de sites les proposent. Par contre, si vous souhaitez les concevoir vous-mêmes, prenez un pot en terre, non émaillé. Bouchez le trou au fond du pot à l’aide d’un bouchon de liège que vous laissez dépasser d’un quart de sa taille en dehors du pot. L’eau à l’intérieur du pot va faire gonfler le bouchon et rendre le pot étanche. Creusez le sol à côté de la plante pour enfoncer le pot en laissant juste dépasser le dessus pour y déposer une assiette en terre afin d’éviter l’évaporation et les insectes.