Comment traiter l'humidité, les moisissures et le salpêtre ?


Plus de 20 % des logements français sont concernés par des problèmes d’humidité au sein de leur habitation. Outre affecter durablement les fondations et engendrer de couteux travaux, l’humidité peut être à l’origine de maladies respiratoires. Dès l’apparition de taches, ne restez pas à moisir et agissez vite !
 

Salpêtre et moisissures : nos conseils pour lutter contre l'humidité


Murs qui s’effritent, papiers peints qui gondolent, peinture qui s’écaille, moisissures ou taches blanchâtres : ces signes, caractéristiques d’une humidité excessive dans une habitation, doivent immédiatement vous alerter. Avant de traiter le logement, il convient cependant d’en connaître l’origine : il peut s’agir d’un dégât des eaux, d’une ventilation insuffisante, d’une infiltration d’eau ou de remontées capillaires. Une fois le problème identifié, suivez nos conseils pour traiter l'humidité, les moisissures et le salpêtre.
 

Les différentes techniques pour traiter l’humidité


Technique 1 : Entretenez votre logement
Pour éviter à l’humidité de s’installer, aérez votre habitation au moins 10 minutes quotidiennement. Pensez à limiter la vapeur d’eau en utilisant une hotte dans la cuisine, en réduisant la durée des douches et en faisant sécher le linge à l’extérieur. De même, contrôlez le bon fonctionnement de votre VMC et nettoyez-la régulièrement. Enfin, maintenez le logement à une température constante de 19 – 20 °C.

Technique 2 : Réparez et rénovez
Si vous avez identifié une fuite ou une infiltration, faites vérifier la charpente, les façades
et les toitures par un professionnel. Ensuite, réparez ou faites réparer les problèmes identifiés par un artisan. Par ailleurs, la pose d’un double-vitrage, l’isolation thermique des murs extérieurs ou l’installation d’une VMC peuvent réduire considérablement le taux d’humidité d’une maison.

Technique 3 : Faites réaliser un diagnostic anti-humidité
Si les problèmes persistent, il peut s’agir de remontées capillaires. Des travaux plus importants doivent être alors envisagés comme l’injection de résine ou l’installation d’un puits climatique.   

Pourquoi éliminer le salpêtre et les moisissures ?


L’humidité fait partie des nuisances les plus fréquentes au sein d’une habitation. Plus d’un quart des logements français sont concernés par ce problème. Lorsque l’humidité s’insinue dans un logement, elle entraine une lente dégradation des murs et, à terme, la détérioration des fondations, ce qui peut engendrer des travaux coûteux. Outre l’inconfort qu’elle provoque, l’humidité est également susceptible de porter atteinte à la sécurité ou à la santé des occupants d’un logement. À terme, elle peut irriter la peau, être à l’origine de maux de tête ou de nausées, favoriser le développement des allergies ou encore affecter les voies respiratoires et favoriser la toux, l’asthme ou les rhinites. Si vous n’appréciez pas voir la moisissure s’emparer de vos murs, cafards et blattes sont quant à eux au paradis. Attirés par l’eau, la chaleur et l’humidité, ils vont chercher à s’infiltrer dans les fissures ainsi que les conduites d’eau pour se développer. Il convient de les éliminer rapidement, car ces petites bêtes libèrent des spores toxiques qui peuvent être inhalées par l’être humain.

Comment supprimer les taches de moisissures et le salpêtre ?


Étape 1 : Supprimer les taches de moisissures
Pour enlever les taches de moisissures, vous pouvez les vaporiser d’eau mélangée à de l’eau de javel. Frottez ensuite avec une brosse dure et renouvelez l’opération si cela s’avère nécessaire. Vous pouvez également utiliser du vinaigre blanc ou du savon de Marseille. Lorsque le mur est sec, recouvrez d’une peinture imperméable, anti-moisissure et bactéricide.

Étape 2 : Neutraliser le salpêtre dans sa maison
Le salpêtre atteint les murs dans le cadre d’humidité ascensionnelle (remontées capillaires). Le salpêtre s’identifie via le biais de couches blanchâtre sur les murs. Il est alors indispensable de nettoyer le mur puis de le traiter. Pour cela, frottez énergiquement toutes les surfaces contaminées. Puis lavez-les avec de l’eau chaude et du savon de Marseille. Rincez et assurez-vous que toutes les traces blanchâtres sont parties. Laissez sécher, réenduisez le mur si besoin puis appliquez un produit anti-salpêtre. La réaction chimique provoquée par l’application de ce dernier supprime l’hygroscopicité des sels.

Quels sont les meilleurs produits pour traiter l'humidité ?


Parmi les différents produits de préparation des murs, des peintures spécifiques telles que le traitement anti-salpêtre, sont indispensables. Ce dernier est idéal pour anticiper et traiter les remontées minérales blanchâtres ainsi que le salpêtre. Appliqué sur des supports poreux, secs ou humides, il va améliorer et prolonger l'accrochage des peintures et des papiers peints, ou permettre l'assèchement progressif des cloisons humides.
Pour prévenir l’humidité, il est recommandé d’appliquer une peinture anti humidité. Spécifique, cette peinture permet d’imperméabiliser les murs et de traiter les intérieurs humides. Anti-moisissures, elle masque les taches et résiste aux graisses.

Découvrez également tous nos produits d'entretien pour nettoyer votre maison ou vos extérieurs.