Imprimer

Quelles étapes effectuer avant de rallumer sa chaudière ?

Lorsque la petite laine ne suffit plus, il est temps de remettre du chauffage. Mais quelles étapes effectuer avant de rallumer sa chaudière ? Chaudière gaz, électrique ou fioul : l’allumage ne se limite pas à activer un simple bouton marche/arrêt. De la purge des radiateurs aux vérifications d’usage en passant par l’entretien annuel : nos conseils avant de rallumer votre chaudière.
 

Bientôt l’hiver : nos conseils avant de rallumer la chaudière


En fonction du type de chaudières que vous possédez, les réglages et le démarrage peuvent varier. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à consulter la notice d’utilisation de votre appareil. Mais avant de redémarrer votre chaudière, plusieurs vérifications s’imposent. Niveau d’eau, pression du circuit de chauffage, système de ventilation, conduit, thermostat, combustible et brûleur sont autant de points à contrôler avant d’ouvrir les vannes. C’est également le moment de faire appel à un professionnel pour réaliser un entretien annuel.

Quelles sont les différentes étapes à effectuer avant de rallumer sa chaudière au gaz ou au fuel ?


Étape 1 : La purge des radiateurs
Recommandée une fois par an, la purge des radiateurs permet d’optimiser leurs performances et d’éliminer les bruits de tuyauterie. L’objectif est de supprimer l’air qui s’est accumulé dans le radiateur à la place de l’eau.

Étape 2 : Vérification de la pression du circuit de chauffage
Lorsqu’elle est arrêtée pendant un moment, la pression dans le circuit de chauffage peut diminuer. Vérifiez-la sur le manomètre. Généralement, une pression normale se situe entre 1 bar et 1.5 bar. Si elle est trop faible, il vous suffit d’ouvrir le robinet d’eau pour atteindre la pression idéale. 

Étape 3 : Vérification du niveau de fioul et du thermostat
Si vous possédez une chaudière à fioul, inspectez le nombre de litres restants. Il est conseillé de ne pas descendre en dessous d’un certain niveau, au risque d’aspirer le fond de la cuve et ses impuretés. Si votre appareil est doté d’un thermostat programmable sans fil, vérifiez le fonctionnement des piles.
 
Étape 4 : Ouverture de la vanne d’arrêt
Ouvrez le robinet d’arrivée de fioul, généralement situé sur le tuyau d’arrivée près de la chaudière. Pour les chaudières au gaz, ce robinet est jaune.

Étape 5 : Activation du mode hiver
Certaines chaudières sont équipées d’un mode hiver et d’un mode été. Il vous suffit d’enclencher le bon mode.

Pourquoi faire entretenir sa chaudière ?


Une fois par an, idéalement avant l’hiver, faites appel à un professionnel pour l’entretien de votre chaudière. L’entretien annuel de la chaudière est une obligation légale depuis 2009. Cet expert effectue plusieurs manipulations pour garantir le bon fonctionnement de vos installations. Il va nettoyer le corps de chauffe, le brûleur et le foyer, remplacer certaines pièces défectueuses si cela est nécessaire, mesurer le taux de monoxyde carbone, régler la combustion et la pression, contrôler l’étanchéité des circuits et vérifier les organes de sécurité. Cet entretien régulier vise à augmenter la durée de vie de votre chaudière et vous permettra de réaliser des économies d’énergie. Vous réduisez également les risques de pannes qui surviennent surtout en plein hiver lorsque la chaudière est davantage sollicitée. Autre argument non négligeable : en cas de sinistre, l’attestation d’entretien est un document indispensable pour que votre assurance habitation couvre les frais de réparation. Enfin, pour des raisons évidentes de sécurité, une chaudière entretenue évite une intoxication au monoxyde de carbone, un gaz invisible et inodore mortel.
 

Comment allumer une chaudière électrique ?


Étape 1 : Nettoyage des radiateurs

La chaudière électrique est le système le plus simple à démarrer. Les vérifications sont minimes et il n’y a aucun entretien particulier, car elle ne diffuse pas d’odeur et ne rejette pas de CO2. Pour une utilisation optimale de vos radiateurs et pour une réduction significative de la facture, commencez par nettoyer les radiateurs ou les convecteurs : retirez la poussière sur les entrées et les sorties d’air pour éviter, lors de l’allumage, une odeur désagréable de brûlé.

Étape 2 : Vérification des branchements

Enclenchez le disjoncteur de protection sur le tableau électrique puis branchez la prise de courant de l’appareil. Si vous disposez des heures creuses et pleines, choisissez le mode automatique.

Étape 3 : Allumage et réglage
Appuyez sur le bouton marche / arrêt et sélectionnez le mode de saison hiver. Choisissez la température via le thermostat d’ambiance ou régulez-la en fonction des différents moments de la journée via votre thermostat programmable.
 

Quels produits pour accompagner le redémarrage d’une chaudière ?


Si vous possédez des radiateurs électriques, pensez aux accessoires qui permettent de les programmer à distance. Simple et sécurisé, le boitier se branche sur la box internet et se pilote via une application intuitive.

Si vos radiateurs sont usagés, certains fabricants proposent des radiateurs à inertie sèche, recouverts de pierre naturelle. Outre son design résolument contemporain, ce type de radiateur électrique distribue une chaleur douce et homogène dans votre maison. En plus des économies d’énergie offertes de par sa conception, il est doté de résistances électriques qui ne brûlent pas les poussières, évitent le dessèchement de l’air et chassent les mauvaises odeurs.

Découvrez toute notre gamme de radiateurs électriques.
Découvrez d'autres conseils sur le thème du chauffage :
Chauffage et plomberie
Quel type de chauffage choisir ?
Voir le conseil
Chauffage et plomberie
Comment poser un chauffage au bois ?
Voir le conseil
Chauffage et plomberie
Comment installer un programmateur pour radiateur electrique ?
Voir le conseil
Chauffage et plomberie
Dossier spécial poêle à bois
Voir le conseil
Chauffage et plomberie
Comment entretenir et ramoner un poêle à bois ?
Voir le conseil