Imprimer

Quelle motorisation de portail choisir ?

Quelle motorisation de portail choisir ?

 
Quelle motorisation de portail choisir ? Cette question préalable à l’installation d’un portail électrique est importante. Y répondre permet de prévoir un type et une puissance de moteur adaptés. Vous en avez assez de devoir descendre de votre véhicule pour ouvrir et fermer le portail ? Suivez nos conseils pour vous simplifier la vie !


Bien choisir une motorisation de portail : ce que vous devez savoir

 
Ne plus avoir à descendre de votre voiture puis à y remonter au moment d’ouvrir ou de fermer le portail, sous le soleil, mais aussi sous la pluie. Ne plus avoir à sortir dans le jardin pour ouvrir la porte dès qu’une personne vous rend visite. La motorisation de votre portail vous apportera un réel confort au quotidien. Avant de la mettre en place, il vous faudra sélectionner le type de portail motorisé dont vous souhaitez disposer : portail coulissant sur rail ou autoportant, à vérin ou à bras ? La puissance devra également être prise en considération. En effet, le moteur devra être assez fort pour pouvoir ouvrir et fermer les vantaux. Dans notre guide, retrouvez toutes les explications pour choisir une motorisation adéquate.

Choisir le type de motorisation

 
Type 1 : dispositif coulissant sur rail
Si votre portail est coulissant, un dispositif motorisé sur rail peut être envisagé. Bien qu’il nécessite un travail de maçonnerie, c’est le système le plus utilisé, car il est adapté à tous les types de portails, y compris ceux qui sont lourds.
 
Type 2 : dispositif coulissant avec système autoportant
Les portails en PVC ou en aluminium, relativement légers, peuvent être motorisés par un système autoportant. Cette motorisation permet le déplacement du portail au-dessus du sol par traction à l’aide d’un chariot.
 
Type 3 : motorisation à vérin
Ce type de motorisation, parfait pour les espaces réduits, peut être installé sur les portails lourds, fabriqués notamment en fer et en acier. Vous pouvez compter jusqu’à 200 kg par vantail. Les gonds et les fixations, soumis à de fortes tractions, doivent être résistants.
 
 
Type 4 : motorisation à bras
Si votre portail est en bois ajouré, en PVC ou en aluminium, vous pouvez vous tourner vers une motorisation à bras. Même si celle-ci demande plus d’espace, elle respecte la course naturelle de l’ouverture du portail, le soumet à moins de tension et reste plus facile à mettre en place.

Pourquoi motoriser son portail ?

 
Motoriser son portail apporte du confort. En effet, les jours de pluie ou bien lorsqu’il fait froid, on n’a pas toujours envie de sortir de sa voiture pour ouvrir ou fermer la porte. Avec une détection automatique ou bien simplement après pression sur une télécommande, votre portail s’ouvrira, et vous pourrez directement entrer dans votre cour. Fini les allers-retours pénibles, et bonjour le gain de temps !
 
Motoriser son portail permet aussi plus de sécurité. Sortir de sa voiture en la laissant tourner pour aller ouvrir le portail n’est pas forcément très rassurant. De plus, une grande partie des portails électriques sont équipés d’une caméra de surveillance couplée à un interphone. Ainsi, vous pourrez choisir à qui ouvrir ou non.
 
Sachez qu’en cas de coupure d’électricité, vous ne serez pas pour autant bloqué chez vous ou à l’extérieur. Les portails électriques sont dotés de systèmes d’ouverture manuels et/ou fonctionnant à l’énergie solaire.

Choisir la puissance du moteur

 
Étape 1
: les informations importantes
Pour sélectionner la juste puissance de la motorisation, il vous faudra prendre en compte quelques éléments essentiels. Le portail est-il coulissant ou battant ? De quel matériau est-il composé : de bois, d’aluminium, de PVC ou encore de fer ou d’acier ? Est-il robuste ? Quel est le poids de chaque vantail ? Quelles sont les possibilités d’alimentation (par secteur, à l’énergie solaire, etc.) ?
 
Étape 2
: les détails à considérer
Si le terrain est en pente ou si le portail est soumis au vent, il faudra une puissance plus conséquente pour aider à son ouverture. Par ailleurs, gardez en mémoire que la puissance de la motorisation fera directement varier la vitesse d’ouverture du portail. Plus celle-ci sera faible, moins le portail s’ouvrira vite.

Notre choix de motorisations pour portails

 
Permettant une ouverture automatique battante, la motorisation à bras, est parfaitement adaptée aux portails légers constitués d’aluminium ou de PVC.
 
Concernant les portails coulissants, la motorisation, permet généralement une ouverture plus réduite pour le passage des piétons.
 
La télécommande, est un accessoire indispensable pour ouvrir et fermer votre portail. Si celle-ci peut contrôler plusieurs motorisations, c’est encore plus pratique !

Découvrez également toute notre gamme de motorisation de portail.