Imprimer

Que faire quand on se retrouve avec un mur humide ?

Votre mur semble humide au toucher ? Pire, de la moisissure et des tâches se propagent sur votre mur ? Vous avez certainement affaire à un excès d’humidité. Ici, consultez nos astuces pour savoir quoi faire quand on se retrouve face à un mur humide et apprenez l’essentiel pour comprendre ce qu’il arrive à votre logement.

Les solutions face à un mur humide

 

Les signes d’un mur humide ne trompent pas :

 

  • L’apparition de taches sombres (moisissures) et auréoles;
  • La peinture s’écaille et des cloques se forment;
  • Le plâtre gonfle;
  • Le papier peint se décolle;
  • Présence d’une forte odeur de renfermé dans la pièce.

 

Voici les 3 solutions à suivre par étape pour traiter un mur humide.

mur humide

1. Aérez les pièces attenantes au mur

 

Cette première étape, aérer les pièces concernées par le mur en ouvrant portes et fenêtres, est cruciale. Elle permettra de retrouver un taux d’humidité idéal que vous pouvez mesurer grâce à un hygromètre.

 

Faites-le chaque jour. En temps normal, une aération quotidienne ne doit pas excéder 10 minutes. Mais, dans le cas de mur particulièrement humide, vous aurez peut-être besoin davantage de temps pour baisser le degré hygrométrique.

 

Aussi, vous devrez éventuellement aérer plusieurs fois par jour jusqu’à la détection et la réparation de la source d’humidité.

2. Repérez la source d’humidité et la traiter

 

D’un avis général, il existe cinq grandes causes d’humidité dans un logement. Retrouvez la liste ci-après avec des conseils pour les traiter.

Pièces mal aérées

  

Le renouvellement d’air d’une pièce est primordial pour maintenir un air sain au taux d’humidité idéal. Ceci est d’autant plus vrai si le logement ne possède pas d’installation de traitement de l’air, et particulièrement s’il se situe dans une zone humide.

Les meilleurs traitements sont de faire installer un système de ventilation et d’adopter des gestes d’aération.

 

Remontées capillaires

 

Le sol sur lequel repose les fondations de votre maison peut être humide. En cas d’humidité excessive et d’une mauvaise isolation du bâtiment, l’eau peut remonter et atteindre les murs par effet de capillarité.

Le traitement, par hydrofuge par exemple, et l’étanchéification des fondations et murs sont alors nécessaires.

 

Pression hydrostatique

 

En cas de pluie, le terrain où est bâtie votre maison se gonfle d’eau et une pression peut alors s’exercer contre les fondations ou les murs. La pression hydrostatique est plus fréquente avec les terrains en pente. Dans ces cas, il y a aussi présence de remontées capillaires.

Un système de drainage permettant une meilleure évacuation des eaux réglera le problème.

 

Infiltration d’eau

 

L’eau peut s’infiltrer par les murs extérieurs ou par la toiture. Ceux-ci sont traités et étudiés pour résister aux infiltrations d’eau. Cependant, des tuiles cassées, une gouttière mal posée ou un mur devenu poreux, par exemple, entraînent une fragilité dans l’étanchéité.

La réparation de la toiture, de la gouttière ou le traitement du mur extérieur sont alors nécessaires.

 

Fuites et dégâts des eaux domestiques

 

Les canalisations d’eau passent parfois par les murs. Elles peuvent s’user avec le temps, notamment en cas d’utilisation de matériaux de mauvaise qualité. La fuite d’eau peut aussi provenir de chez votre voisin d’à côté ou du dessus. L’eau pénètre alors peu à peu la surface des murs.

Dans n’importe quel cas, la réparation des fuites d’eau et le remplacement des canalisations usées sont obligatoires.

En cas de doute sur la source d’humidité dans vos murs, le mieux est de consulter un professionnel qui établira un diagnostic.

3. Améliorez le traitement de l’air

 

Maintenant que vous avez traité la source d’humidité de votre habitat, vous pouvez vous concentrer sur le traitement de l’air. Un système de ventilation adéquat participe à la bonne aération des pièces de vie et des pièces d’eau telles que la salle de bain, la cuisine ou les sanitaires.

 

Voici la liste de quelques produits à installer chez vous :

 

Une pièce trop sèche est également néfaste pour la maison et la santé de ses occupants. Vous pouvez alors compter sur les humidificateurs pour rehausser le taux d’humidité.

mur humide 2

Qu’est-ce que l’humidité ?

 

On parle d’humidité lorsqu’un corps contient de l’eau. Ce corps peut être du gaz, comme l’air, ou un corps solide, comme le bois ou le béton par exemple.

 

Pour mesurer le confort et la qualité de l’air, on mesure l’humidité relative, ou degré hygrométrique. Pour être adaptée à votre besoin, celle-ci doit être située entre 40 et 60 %. Elle est dite relative car dépendante de la température de l’air.

 

On parle d’humidité intérieure et d’air humide lorsque le taux d’humidité relative dépasse les 60 %.

Pourquoi s’occuper rapidement d’un mur humide ?

 

Pourquoi est-ce si important de s’occuper dès que possible d’un mur humide ? Il y a plusieurs raisons à cela et les deux principales sont : les dangers pour la santé et la fragilisation de votre habitat.

Dangers pour la santé

  

Un mur pris par l’humidité signifie également que l’air est excessivement humide. Cela peut entraîner de nombreuses complications sur la santé des occupants :

  

  • L'apparition de bactéries et moisissures;
  • La prolifération des acariens;
  • L’augmentation des risques d’allergie;
  • Difficultés de respiration et problèmes respiratoires (asthme);
  • Maux de tête, fatigue.

  

Ce ne sont que des exemples, les risques sont nombreux et peuvent devenir alarmants. Il est donc impératif de trouver la cause de l’humidité et de la traiter.

Fragilisation des biens et matériaux

 

Au-delà de l’aspect esthétique, la structure même de votre habitat peut être mise en danger par une trop grande humidité. Elle peut entraîner sur la façade :

 

  • Un écartement entre les pierres et les briques;
  • Un décollement de l’enduit;
  • L’apparition de salpêtre.

 

De plus, en hiver, l’eau emprisonnée dans les murs peut geler et causer de nombreux dégâts dont la création de fissures.

 

Des murs fragilisés signifient, dans les pires des cas, un risque d’effondrement et des travaux importants. Il est donc important de traiter l’humidité présente sur les murs.