Imprimer

Lames de bois résineux pour sa terrasse : ce qu’il faut savoir

Vous souhaitez installer des lames en bois résineux pour votre terrasse extérieure ? Dans notre article, découvrez toutes les caractéristiques de cette essence de bois et des conseils pour installer et entretenir votre future terrasse en bois résineux. 

Qu’entend-on par bois résineux ? 

 

Un bois résineux vient d’un conifère comme le pin. Les conifères sont des arbres qui ont une croissance rapide, c’est pour cette raison qu’ils ont un coût raisonnable. Comme lame de terrasse en bois, leur durée de vie est estimée à 15 ans. C’est un bois tendre qui est facile à travailler, riche en résines. Les bois résineux viennent majoritairement de France : ils représentent un tiers des forêts françaises. 

Les bois résineux les plus connus sont le pin, le sapin, l’épicéa et le douglas. Chaque essence de bois résineux comporte ses propriétés et ses particularités. 

On note par classe de 1 à 5 les essences de bois résineux. Cela permet de les catégoriser : résistance à un fort taux d’humidité, dureté, longévité. Plus la classe est élevée, plus le matériau résiste à un fort taux d’humidité. 

lame bois résineux

Les avantages et les inconvénients des lames de bois résineux

Les bois résineux comportent de nombreux points forts pour des lames de terrasse en bois. Parmi eux, on retrouve :

 

  • Des lames prêtes à l’emploi en magasin de Bricolage.
  • Des essences de bois solides, dont le ratio poids/solidité est intéressant.
  • Des lames de bois légères, faciles à transporter pour le client et ne nécessitant pas de fondations techniques pour supporter le poids des lames de terrasse. Une structure en bois avec des lambourdes est suffisante, même sur un sol naturel. 
  • Des bois qui poussent en Europe et qui ne représentent pas de réelle menace au niveau écologique, contrairement à la déforestation massive des bois exotiques, notamment au Brésil. 
  • Des bois qui résistent aussi bien aux basses températures qu’aux pics de chaleur.

 

Cependant, les bois résineux peuvent avoir une durabilité plus courte que les bois exotiques. De même, la plupart ont été soumis à un traitement autoclave, dont le principe est d’injecter des produits chimiques en profondeur dans le bois. Bien que ce traitement soit aux normes en matière de santé, de sécurité et d’environnement, il s’agit de produits chimiques. L’alternative des produits naturels est une solution plus intéressante.

 

Vous cherchez plutôt à installer une terrasse en bois composite ? Lisez notre article de blog !

Les différents bois résineux : comment le choisir ?

Il existe de nombreuses essences de bois résineux. Chacune a ses caractéristiques propres : les teintes, la résistance à l’humidité, la stabilité, la dureté, etc.

Parmi les bois résineux, vous pouvez choisir pour votre terrasse de jardin

  • Le pin radiata : en provenance de Nouvelle-Zélande, d’Amérique du Nord ou d’Europe, ce bois a une teinte jaunâtre à brune et qui nécessite un traitement chimique ou un thermo-traitement. 
  • Le pin maritime : en provenance de France, il a un aspect vert ou marron et est économique. C’est un bois autoclave classe 4 qui a des grands nœuds. 
  • Le pin sylvestre : en provenance de France, de Russie ou d’Europe du Nord, il a également un aspect vert ou marron et reste économique. C’est un bois autoclave classe 4 qui a des nœuds saillants.
  • Le bois douglas : il vient de France et a une couleur brune à rose. Il offre une résistance élevée aux agents biologiques. Classe 3, il ne nécessite pas de traitement.
  • Le bois mélèze : de France ou d’Europe centrale, cette essence de bois à la teinte beige orangée ne nécessite pas de traitement. Classe 3 et avec peu de nœuds, sa résistance est élevée. 
  • Le Red Cedar : ce bois n’a pas de nœuds et a une couleur brune à rouge. Ce bois d’Amérique du Nord est de classe 3 et ne nécessite pas de traitement. 
lame bois résineux