Imprimer

Dossier spécial piscine

Niveau : intermédiaire
Temps de lecture : 6 minutes
picto-intermediaire.jpg
Piscine hors-sol, enterrée, tubulaire ou autoportante, en bois, naturelle, en acier, souple ou rigide : devant la multitude de modèles existants, vous pouvez vous sentir perdu. De nombreux critères entrent en ligne de compte lors du choix d'une piscine, du revêtement au mode d’entretien, de la configuration du terrain au budget, en passant par le respect de la réglementation. Modèles, installation, entretien : avant de vous jeter à l’eau, suivez nos conseils pour choisir la piscine qui vous convient le mieux.
 

Les différents types de piscines


Avant de penser à piquer une tête, il est indispensable de choisir la bonne piscine. Les deux principaux critères sont votre budget et l’espace dont vous disposez. Si vous avez un budget limité et un petit jardin, il vous faudra opter pour une piscine hors sol. Durable et esthétique, la piscine enterrée ou semi-enterrée demande un investissement plus conséquent, des travaux de terrassement et des démarches préalables. Zoom sur ces deux types de piscines.
 
580x330-visuel-1-special-piscine.jpg
Les piscines hors sol : ces piscines, proposées en kit, sont démontables. Autoportées, gonflables, tubulaires ou en bois, elles sont faciles à monter et à installer, ne sont pas soumises à la réglementation et ne sont pas imposables.

Parmi les différents modèles, vous aurez le choix entre :
 
  • La piscine gonflable autoportante : économique, cette piscine est facile à installer. Elle est équipée d’un boudin gonflable et d’un liner. Souvent ronde, il suffit de la remplir d’eau pour qu’elle prenne forme.
  • La piscine souple tubulaire : plus résistante que la piscine gonflable, elle est rapide à installer. Ronde ou rectangulaire, elle se distingue par son liner retenu par des tubes en acier à clipser.
  • La piscine rigide en bois : très esthétique, cette piscine est proposée dans de nombreuses formes, carrées, rectangulaires, octogonales ou hexagonales. Rigide et durable, elle est conçue dans du bois exotique ou du pin traité autoclave.
  • La piscine en acier : elle est constituée d’une structure et de parois en acier. Des poteaux de margelle et des jambes de force assurent sa stabilité.
55734-les-piscines-hors-sol.jpg
Les piscines enterrées : durables et esthétiques, ces piscines sont recouvrables. Leurs dimensions nécessitent une déclaration de travaux (entre 10 et 100 m²), voire un permis de construire (plus de 100 m²). Par ailleurs, toute piscine supérieure à 10 m² est imposable. On distingue deux types de modèles :
 
  • La piscine semi-enterrée : cette piscine présente une partie enfouie dans le sol et une autre visible, avec des bordures, des margelles et une terrasse. Modulable, elle est recommandée pour les terrains en pente. Même si elle nécessite un terrassement ou un remblaiement, son installation est moins contraignante qu’une piscine enterrée.
 
  • La piscine enterrée : durable et esthétique, cette piscine s'adapte à vos goûts et vous laisse le choix de la taille, du matériau, de l’aménagement et de la forme. Piscine coque (livrée en une seule pièce), piscine creusée en béton ou piscine en kit de panneaux modulaires, elle nécessite un dispositif de sécurité répondant aux normes AFNOR.
55734-piscine-semi-enterree.jpg

Comment installer et entretenir une piscine ?


Quel que soit le type de piscine, hors sol, semi-enterrée ou enterrée, l’emplacement est primordial. Choisissez un endroit ensoleillé, à l’abri du vent et des regards, mais aussi éloigné des arbres pour éviter les chutes de feuilles dans le bassin. Prévoyez également une arrivée d'eau à proximité, une alimentation électrique pour brancher le système de filtration et un système d’évacuation des eaux. Un petit local technique pour le matériel d’entretien ainsi qu’un espace suffisamment spacieux autour de la piscine doivent être envisagés pour un confort optimal.

Pour une piscine hors sol, référez-vous à la réglementation : aucune déclaration en mairie ne sera nécessaire si vous utilisez le bassin moins de 3 mois durant l'année, s’il est inférieur à 10 m2, si sa hauteur est inférieure à 60 cm et si son implantation se situe à au moins 3 mètres des limites de votre propriété. Enfin, il vous faudra préparer le terrain en amont pour protéger le fond de votre piscine. Supprimez les pierres, les cailloux, les trous et les racines : votre terrain doit être parfaitement aplani. Pour une stabilité parfaite, vous pouvez couler une dalle de béton, poser un lit de sable ou encore installer un tapis de sol résistant.
 
55734-les-differents-types-de-piscine.jpg
Si la piscine enterrée demande l’intervention d’un professionnel, la piscine semi-enterrée est accessible aux bricoleurs aguerris. Pour installer ce type de piscine, un terrassement avec des tranchées pour les canalisations et un fond de fouille parfaitement plat sont nécessaires. Il vous faudra ensuite couler une dalle de béton pour protéger le bassin et éviter que le sol ne s’affaisse. La piscine sera ensuite placée dans le trou et, en fonction de la structure, un remblaiement sera effectué.

Une fois votre piscine installée, et après les joies des premières baignades, pensez à effectuer un entretien régulier pour garantir sa longévité :
 
  • Filtrer, contrôler et traiter l’eau : vérifiez chaque semaine les taux de pH et de chlore pour une eau toujours saine et propre et équipez-vous d’un système de filtration efficace.
 
  • Nettoyez quotidiennement l’eau avec une épuisette pour retirer les impuretés et les insectes. Brossez régulièrement les parois et le fond à l’aide d’un aspirateur de piscine. Nettoyez les buses refoulantes et videz les paniers des écumeurs de surface.
 
  • L’hiver, recouvrez votre piscine d’une bâche hermétique ou démontez-là s’il s’agit d’une piscine hors sol.
580x330-visuel-2-special-piscine.jpg

Quels sont les meilleurs piscines et produits pour les entretenir ?


Idéale pour profiter de l’été en famille, la piscine tubulaire en kit se distingue par sa simplicité et sa rapidité de montage, sans outillage particulier. En 45 à 60 minutes, vous disposez de votre bassin, prêt à l’emploi. Proposée dans différents designs, bleu givré, marine ou gris, son esthétisme offre un cachet à votre jardin et un espace de détente dont la taille s’adapte à toutes les familles. Dotée d’un filtre épurateur et d’une cartouche type A, elle s’installe sur une surface plane. En fonction de la taille de la piscine, une échelle peut être nécessaire.

Pour profiter de votre piscine sans négliger son nettoyage, rien de tel que le robot. Adapté à toutes les piscines de forme simple, il permet de nettoyer le bassin en profondeur sans aucune installation. Doté d’un moteur et d’une cartouche de filtration lavable, cet appareil compact aspire les impuretés tout en répartissant les produits de traitement de l’eau. Selon les modèles, ce type d’accessoire propose de multiples fonctionnalités : certains grimpent sur les parois, d’autres sont programmables ou peuvent être télécommandés à distance. Choisissez-le en fonction du revêtement et de la taille de votre piscine, de sa puissance et de ses cycles de nettoyage, différents selon les appareils.

Indispensable pour les piscines enterrées et semi enterrées, la clôture de sécurité assure une protection permanente et optimale autour de la piscine. Proposée dans plusieurs designs différents, elle doit être adaptée à votre sol et répondre aux critères de la norme NF P 90-306 relative aux barrières de piscine. Ainsi sa hauteur, ses dimensions, sa solidité, son emplacement et son verrouillage sont réglementés. Le matériau est également un critère de choix : il doit être lisse et empêcher les coupures. Optez pour le PVC ou les panneaux en plastique transparents.

Blog Bricofamily


Une ambiance tropicale autour de la piscine

                        Je m'inspire
150x150-push-piscine-tropical.jpg