Imprimer

Comment utiliser un scarificateur ?

Comment utiliser un scarificateur ?

 
Savoir comment utiliser un scarificateur est essentiel pour entretenir votre pelouse. Derrière ce nom un peu effrayant se cache une simple opération qui permettra à votre gazon de rester vigoureux et verdoyant durant de nombreuses années. Petite ou grande surface, vous trouverez dans cet article les conseils nécessaires pour réaliser facilement la scarification de votre pelouse.
 

Utiliser un scarificateur : une étape indispensable pour entretenir son gazon

 
Vous avez semé votre gazon et il se pare désormais d’un joli vert ? Si celui-ci est en place depuis 2 ou 3 ans, vous pouvez commencer à le scarifier ; cette opération s’effectue 2 fois par an. La scarification est un élément important dans l’entretien de votre pelouse : en aérant le sol et les brins d’herbe, elle apporte de nombreux bénéfices. En suivant ces quelques étapes, votre pelouse restera belle et épanouie de façon pérenne.

Un scarificateur : 5 étapes pour avoir une belle pelouse

 
Étape 1 : Choisir la journée idéale
La scarification se déroule idéalement au début du printemps et au cours de l’automne. Le terrain doit être humide sans être ni trop sec ni trop détrempé.
 
Étape 2 : Tondre la pelouse
Pour utiliser le scarificateur dans de bonnes conditions, il est recommandé de tondre la pelouse à une hauteur de 2 à 3 cm. Il est ensuite nécessaire de ramasser les déchets de tonte.
 
Étape 3 : Passer le scarificateur
Effectuez des passages avec le scarificateur par bandes parallèles. Réalisez une seconde passe croisée.
 
Étape 4 : Ramasser les déchets
À l’aide d’un râteau, récupérez les résidus accumulés dans l’herbe.
 
 
Étape 5 : Arroser le gazon
Terminez en arrosant la pelouse, elle profitera pleinement de cet apport en eau. Laissez reposer votre gazon pendant 3 à 4 jours en évitant de marcher dessus, il appréciera cette période de pause. Ainsi, les bénéfices de la scarification seront optimaux.

Pourquoi utiliser un scarificateur ?

 
Le simple passage du scarificateur aère et ameublit le sol, et permet une bonne hydratation et nutrition du système racinaire et donc une excellente croissance de votre gazon.
 
Vous voyez d’année en année votre pelouse se ternir ? Elle ne semble pas être en grande forme ? C’est normal, des résidus s’accumulent à la surface du sol et forment une couche nommée feutrage. Celle-ci se développe à partir de matières organiques en décomposition, comme les résidus de tonte ou les feuilles mortes par exemple. Le feutrage ou couche de chaume empêche alors le sol de respirer en l’asphyxiant.
 
Ainsi, l’eau de pluie ne peut plus s’infiltrer et hydrater les racines, l’apport hydrique devient faible. Les amendements ne peuvent également plus accéder au système racinaire, les apports en engrais ne s’avèrent plus efficaces.
 
Enfin, la couche de chaume crée une atmosphère humide au niveau du sol. Ces conditions sont idéales dans le développement de pourritures, de champignons et des insectes.

Comment utiliser un scarificateur pour enrichir votre pelouse ?

 
Étape 1 : Régler le scarificateur
Assurez-vous de bien régler la hauteur des lames de façon à ce qu’elles grattent le sol sans le labourer et détruire les racines. La hauteur optimale est de 2 à 4 cm.
 
Étape 2 : Passer le scarificateur et ramasser les déchets
Réalisez des passages croisés et ramassez les résidus. Vous pouvez utiliser un râteau si la surface est petite, sinon préférez votre tondeuse.
 
Étape 3 : Étaler du sable
Épandre du sable sur votre pelouse. Ainsi, le drainage et l’écoulement de l’eau seront améliorés.
 
Étape 4 : Répartir de l’engrais
Profiter de la scarification pour effectuer des apports d’amendements. Aéré et décompacté, votre sol en retirera de nombreux bénéfices.
Étape 5 : Réensemencer si nécessaire
Si, par endroits, des trous d’herbe sont visibles et que la densité de votre pelouse devient un peu faible, c’est le bon moment pour la regarnir.

Quels sont les meilleurs scarificateurs ?

 
Le scarificateur manuel, est l’outil parfait pour les petits jardins ou les passages étroits et délicats.
 
Le scarificateur électrique, est recommandé pour les moyennes et grandes surfaces. Son utilisation demande peu d’effort. Si celui-ci est équipé d’un bac de ramassage, il vous évite même de repasser ensuite pour éliminer les débris végétaux.
 
Le scarificateur thermique, reste indispensable pour les grandes et très grandes surfaces.

Découvrez tous nos scarificateurs.