Imprimer

Comment réussir l’installation de sa baignoire ilôt ?

On les compare souvent à la Rolls des baignoires : les baignoires en îlot font entrer le luxe dans votre salle de bain. Découvrez toutes les étapes pour installer votre nouvelle baignoire et profiter pleinement de ses atouts esthétiques et fonctionnels.

Préparer l’installation

 

Quelle robinetterie pour une baignoire îlot ?

 

La mise en place d’une baignoire ilot demande une robinetterie spécifique, différente d’un robinet de salle de bain classique. En effet, par sa nature même d’îlot, cette baignoire se veut isolée. Son alimentation en eau se fait donc au moyen d’ouvertures pratiquées dans le sol.

 

Vous souhaitez intégrer une baignoire balnéo en îlot à votre projet de sauna ? Prévoyez aussi dans ce cas les raccords en électricité. Ce paramètre rend parfois l'installation d’une baignoire ilot impossible, notamment lorsqu’il s’agit d’une rénovation. Si ce chantier s’avère compliqué à mettre en place,  mieux vaut installer une baignoire classique. Vous trouverez de nombreux modèles design et fonctionnels en magasin !

installation baignoire ilot

Plusieurs solutions de robinetterie existent pour la baignoire îlot :

 

  • La robinetterie sur pied, posée au sol à côté de la cuve ;
  • La robinetterie sur gorge, encastrée sur le côté de la cuve ou à l’intérieur du tablier ;
  • La robinetterie sur coffret, insérée dans un coffret fixé au mur ou installé à côté de la baignoire. 

Où installer une baignoire îlot ?

 

Ce modèle n’est pas adapté aux pièces disposant d’une surface inférieure à 10 m2. Si vous ne possédez pas l’espace nécessaire, mieux vaut opter pour une baignoire droite, une baignoire d’angle ou même un bain-douche. En effet, c’est au centre de la salle de bain que la baignoire îlot est le mieux mise en valeur. 

 

Par ailleurs, vous devez prévoir de la place pour circuler à votre aise autour de cet élément et assurer son entretien. Évitez de la coller à un meuble de salle de bain, au sanitaire ou au meuble vasque ! Avant de procéder à l’installation, contrôlez l’horizontalité de l’emplacement choisi à l’aide d’un niveau à bulle. Tracez ensuite les contours au sol afin de marquer le positionnement de la baignoire.

installation baignoire ilot

Quelles évacuations pour une baignoire îlot ?

 

Pour cette installation, toute la plomberie doit être logée au sol. Le raccordement est réalisé sous la cuve, au moyen d’un tuyau en PVC. Si votre salle de bain se situe au-dessus d’un vide sanitaire ou d’un sous-sol, vous pourrez facilement faire passer vos tuyaux d’évacuation. Dans le cas contraire, il faudra prévoir une saignée, l’installation d’un faux plancher ou la mise en place d’une nouvelle chape. 

 

Préparer la caisse à outils

 

Pour réaliser cette opération, l’outillage nécessaire dépend de la configuration de votre pièce et des travaux de préparation à effectuer. Prévoyez l’utilisation d’une perceuse, d’un perforateur ou d’une meuleuse ainsi que d’un jeu de clés (clé plate, à douille et à molette).

  

Installer le mitigeur

 

Vous avez opté pour un mitigeur en colonne ? Son emplacement au sol doit correspondre aux arrivées d’eau chaude et froide : celles-ci doivent donc être bien réfléchies en amont. Fixez-le solidement à l’aide de chevilles appropriées à la nature du sol. Utilisez des raccords excentrés pour un mitigeur encastré ou sur coffret. Assemblez les éléments du combiné (douchette, robinet) avec des vices de serrage. 

 

Installer le vidage

 

La bonde, le trop-plein et le siphon de baignoire composent le système de canalisations. Pour procéder à leur installation, couchez la cuve sur le côté. Positionnez le joint du trop-plein puis vissez-le fermement à l’emplacement prévu sur le corps de la baignoire. Mettez le siphon en place puis vissez la bonde sur le siphon. Raccordez le trop-plein au siphon sans oublier le joint. Une fois ces éléments assemblés, redressez la baignoire afin de vérifier que le siphon ne soit pas en contact avec le sol. Si cela se produit, utilisez des pieds réglables pour surélever la cuve. 

Mettre en place l’évacuation de la baignoire

 

Vérifiez que le tuyau d’évacuation fourni avec le siphon possède une longueur suffisante pour se raccorder à l’évacuation de votre salle d’eau. Si ce n’est pas le cas, remplacez-le par un tuyau annelé de même diamètre compatible avec votre système d’évacuation. Insérez le tuyau du siphon dans l’évacuation puis vissez à l’aide d’une bague de serrage, sans oublier le joint d’étanchéité. 

 

Fixer et habiller la cuve

 

Placez la baignoire à son emplacement définitif. Vérifiez le réglage des pieds : votre baignoire doit être stable et horizontale. Serrez les pieds à l’aide d’une clé et assurez-vous qu’ils sont bien fixés. Vous pouvez ensuite procéder à l’habillage de la baignoire : installez le tablier de baignoire selon les instructions de montage. Cet élément va doter la cuve de son design final et permettre d’entreposer certains accessoires de salle de bain. Le cas échéant, installez également votre pare-baignoire.

 

Vérifier l’étanchéité

 

Assurez-vous que les robinets de la baignoire sont bien fermés et ouvrez l’arrivée d’eau de la maison. Aucune fuite à déplorer ? Félicitations : cela signifie que vos raccordements sont bien étanches. Pour vérifier que les évacuations fonctionnent correctement, ouvrez le robinet et actionnez la douche. En soulevant légèrement la baignoire, contrôlez l’évacuation et le siphon. Cette dernière étape vous permettra également de tester le débit et la température de votre installation. 

 

Vous avez besoin d’un coup de pouce pour choisir votre îlot ? Vous hésitez entre une double vasque ou une vasque à poser pour relooker votre salle de bain ? Demandez conseil à nos experts et facilitez-vous la vie !

Sur le même sujet : 

Comment choisir son pare-baignoire ?