Imprimer

Comment monter sa cabane en bois ?


Monter une cabane en bois esthétique et durable est à la portée de tous les bricoleurs. Cependant quelques précautions s’imposent. De la préparation des fondations à la construction du toit en passant par l’installation des menuiseries, on vous explique comment monter votre cabane en bois, sans prendre de risques.

Monter sa cabane en bois : nos conseils


Vous avez décidé de monter une cabane en bois pour y entreposer votre matériel de jardin, abriter vos vélos, créer un espace de jeu pour les enfants ou ajouter une annexe qui abritera les amis de passage ?

Si l’opération peut sembler fastidieuse au premier abord, monter une cabane est beaucoup plus simple que vous ne l’imaginez, à condition de respecter quelques règles de base. Suivez notre guide et lancez-vous en toute sécurité dans le montage de votre cabane en bois.

Monter sa cabane en bois au sol

 
Étape 1
: On prépare les fondations
Pour vous garantir un sol bien plat, n’hésitez pas à couler une dalle de béton. Le temps de séchage du béton étant estimé à 28 jours, prévoyez de commencer vos travaux suffisamment en amont. Avant d’installer le plancher, pensez à poser au préalable une membrane d’étanchéité sur le sol.

Étape 2 : L’installation de la base
Afin d’assurer une bonne ventilation, posez le plancher sur des parpaings. Ainsi, votre cabane en bois ne sera pas en contact avec l’humidité du sol.

Étape 3 : Le montage des murs et des menuiseries
Faites-vous aider pour dresser les parois de votre cabane. Deux paires de bras ne seront pas de trop ! N’oubliez pas de vérifier l’alignement des parois et des menuiseries au fil de l’élévation des murs.

Étape 4 : On pose le toit
Lorsque les panneaux de toiture sont fixés, vous pouvez procéder à la pose du revêtement d’étanchéité en finissant par la fixation des planches de rive.

Pourquoi monter une cabane en bois ?


Offrir un refuge secret aux enfants, construire un espace de rangement, créer un atelier de bricolage, ajouter une pièce d’appoint à la maison : toutes les raisons sont bonnes pour monter une cabane en bois. Adaptables en termes de superficie, de forme et de choix d’essence, les cabanes en bois peuvent se concevoir au sol ou dans les arbres. Leur longévité dépend directement du choix du bois et de l’entretien qu’on leur apporte. Ainsi, il est recommandé de privilégier des essences naturellement imputrescibles ou traitées (autoclave ou THT), correspondant aux classes III (résistant à l’humidité, mais sans contact avec le terrain), IV (résistant à l’humidité et en contact avec le terrain) et V (résistant à l’eau salée).
 
Bon à savoir : une cabane en bois peut être montée sans autorisation si sa surface au sol n’excède pas 5 m². Une emprise au sol inférieure à 20 m² nécessite une simple déclaration préalable de travaux. Au-delà de 20 m² de surface, il faut obtenir un permis de travaux.

Monter sa cabane en bois dans les arbres, les questions à se poser

 
Étape 1 : On repère l’arbre idéal
Optez pour un arbre adulte, bien enraciné avec un tronc robuste et des branches solides. Assurez-vous que son emplacement soit protégé du vent. Privilégiez un vieux platane, un auguste chêne ou un beau marronnier. Pour supporter une cabane de 3 mètres par 3, le tronc de l'arbre doit afficher un diamètre de 30 cm au minimum.

Étape 2 : On choisit le style de sa cabane
Cabane suspendue, sur pilotis ou sur pitons : à vous de choisir le style de fixation de votre cabane en bois dans les arbres. La première technique suppose une structure légère. La deuxième technique présente l’avantage d’utiliser l’arbre sans l’endommager. La fixation par pitons implique que l’arbre sera percé.

Étape 3 : On opte pour le moyen d’accès le plus approprié
Parmi les solutions les plus sécurisantes, vous pourrez arrêter votre choix sur un escalier fixe ou escamotable, voire une échelle de meunier. Les plus sportifs pourront se tourner vers une échelle en corde.

Quels sont les meilleurs produits pour monter votre cabane en bois ?

 
L’abri de jardin en bois : disponible en plusieurs dimensions et différents styles. Certains modèles sont personnalisables, d’autres sont prêts à l’emploi. Lorsqu’ils sont en bois naturel, les abris de jardin nécessitent un traitement contre l’humidité et les nuisibles.
L’escalier escamotable : indispensable pour les cabanes dans les arbres, l’escalier escamotable doit recevoir un traitement pour résister à l’humidité et aux aléas climatiques, lorsqu’il est en bois naturel.
La perceuse visseuse sans fil : parfaitement adaptée aux travaux de perçage dans le bois et le métal, elle se révèle incontournable pour les projets de construction et de montage.

Découvrez aussi tous nos rangements de jardin, à ajouter ou à intégrer à votre cabane.