Imprimer

Comment installer et entretenir une vmc ?

Comment installer et entretenir une VMC ?

 
Installer une VMC (ventilation mécanique contrôlée) fait partie des gestes incontournables pour maintenir un logement sain et garantir votre confort thermique. Si la mise en place de ce système s’avère relativement simple, il doit toutefois être entretenu régulièrement pour rester performant. VMC à simple ou double flux, hygroréglable, autoréglable : découvrez comment installer et entretenir une VMC.
 

Nos conseils pour installer une VMC

 
Cuisines, salles de bains, toilettes : dans les pièces humides, une ventilation naturelle n’est pas suffisante. Qu’il s’agisse d’une VMC simple flux, dont le fonctionnement en continu permet de maintenir un logement sain, ou d’une VMC double flux qui absorbe les courants d'air et filtre l'air entrant, l’installation d’un système de ventilation reste à la portée de tous les bricoleurs. De la pause à l’entretien régulier, suivez nos conseils pour installer une VMC et bénéficier d’un fonctionnement optimal.

L’installation d’une VMC simple flux

 
Étape 1 : Poser le caisson d’extraction
Le caisson s’installe généralement dans les combles, le plus au centre par rapport aux différentes bouches d’extraction. Vissez les pitons dans la charpente. Suspendez le caisson avec une corde pour éviter les nuisances sonores et réglez la hauteur.
 
Étape 2 : Installer les bouches d’extraction
Repérez l’emplacement des fourrures métalliques des plafonds puis déterminez où seront situées les bouches d’aération (WC, cuisine et salle de bains). Percez le plafond avec une scie cloche puis enfilez la manchette dans la gaine (diamètre 80 mm pour les salles d’eau et 125 mm pour la cuisine). Pliez les ailettes de blocage vers l’arrière et enfilez la manchette dans l’ouverture.
 
Étape 3 : Raccorder les bouches d’extraction au caisson
Tirez ensuite vos gaines depuis les perçages jusqu’au caisson d’extraction. Raccordez le groupe d’extraction en emboîtant les différentes gaines grâce aux colliers fournis.
 
Étape 4 : Effectuer le raccordement électrique
Reliez le câble d’alimentation du caisson au tableau électrique par un disjoncteur divisionnaire 2 ampères.

Pourquoi entretenir la VMC ?

 
Qu’elle soit simple ou double flux, l’entretien et le nettoyage régulier de la VMC sont indispensables pour garantir son bon fonctionnement et prolonger sa durée de vie. En effet, au fil des années, la poussière s’accumule à la fois dans les conduits, sur les filtres et dans les bouches d’aération. Peu ou pas entretenu, le système présente même de réels dangers, pour votre sécurité et votre bien-être. En effet, avec les années, la VMC accumule la poussière et les impuretés : un moteur encrassé peut surchauffer et provoquer un court-circuit voire un incendie.

De même, si votre VMC est obstruée, elle fournit un air vicié chargé d’humidité pouvant provoquer des problèmes de condensation et des moisissures, responsables de troubles respiratoires. Enfin, une VMC encrassée augmente considérablement votre facture d’énergie. En effet, le système s’allume plus souvent et plus longtemps, car il ne contrôle plus les débits d’air.

Comment entretenir une VMC ?

 
Étape 1 : Au quotidien, adoptez les bons réflexes
Au-delà de l’entretien, des gestes simples permettent de maintenir le bon fonctionnement de l’appareil. Veillez à ne jamais éteindre la VMC pour éviter la formation de condensation et vérifiez que l’air circule librement et constamment dans tout le logement.
 
Étape 2 : Tous les mois, dépoussiérez
Nettoyez les grilles et les bouches d’aération avec un chiffon humide ou un chiffon sec
pour les VMC hygroréglables.
 
Étape 3 : Une fois par an, aspirez, dégraissez et changez le filtre
De préférence au sortir de l'hiver, car le système aura été plus sollicité avec le chauffage, coupez le courant et ouvrez le caisson. Aspirez l’intérieur et changez le filtre à particules fines. Démontez les parties lavables puis laissez-les tremper dans de l’eau chaude savonneuse. Séchez soigneusement puis replacez les éléments.
 
Étape 4 : Tous les 3 ans, une révision complète
Vérifiez le bon fonctionnement de votre VMC en confiant l’entretien à un professionnel. Il procèdera à un nettoyage complet et vérifiera chaque élément.

 Les VMC les plus performantes

 
Prêt à poser, le Kit de VMC simple flux hygrovariable, permet d’ajuster le débit d’air selon le taux d’humidité de chaque pièce. Adapté à un logement de 2 à 7 pièces principales avec cuisine et sanitaires, ce type de VMC se distingue par sa faible consommation électrique.
 
Parmi les différents systèmes de traitements de l’air, la VMC simple flux autoréglable vous permet de maintenir un débit d'air constant, réglé une seule fois, et ce quel que soit le taux d'humidité, la saison ou le nombre de personnes présentes dans le logement.

Découvrez également tous nos produits dédiés à la VMC.