Imprimer

Comment choisir un scarificateur ?

Comment choisir un scarificateur ?


Le scarificateur est un outil de jardinage utile pour maintenir la pelouse en bonne santé (et non un engin de torture, contrairement à ce que son nom suggère) : il permet de supprimer les mousses, les feuilles mortes et les végétaux qui empêchent le gazon de respirer. Scarificateur thermique, scarificateur électrique ou scarificateur manuel : comment choisir le scarificateur adapté à vos besoins ?
 

Tous nos conseils pour choisir un scarificateur.


 Très puissant, le scarificateur est un outil doté de petites griffes ou de couteaux. Ces dernières vont permettre de réaliser de petits trous dans le sol pour une pénétration optimale de l’air, afin d’éliminer les mousses, ratisser les végétaux et supprimer les mauvaises herbes. Proposé en différentes puissances et fonctionnalités, le scarificateur doit être choisi en fonction de la taille de votre jardin, de la surface à scarifier et de vos besoins.

La surface de la pelouse, principal critère pour choisir un scarificateur


Étape 1 : Pour une pelouse inférieure à 100m2
Le scarificateur manuel se révèle suffisant pour ce type de surface. Simple et économique, sous la forme d’un râteau ou équipé de roues, ce scarificateur est facile à utiliser. Une fois passé, vous pourrez supprimer les déchets avec un râteau ou votre tondeuse.
                  
Étape 2
: Pour une pelouse de 100m2 à 500m2.
Pour ce type de surfaces, nous vous conseillons le scarificateur électrique. Raccordé à une prise de courant, ce modèle maniable demande peu d'entretien. Un simple nettoyage des dents, griffes et couteaux est nécessaire. Parmi les modèles proposés, il vous faudra choisir sa puissance. Les modèles de 1000 à 1100 W conviennent aux pelouses de moins de 300m², tandis que les modèles de 1300 à 1800 W se destinent à des surfaces allant jusqu’à 500 m².

 
Étape 3 : Pour une pelouse supérieure à 500m2.
Recommandé pour les pelouses supérieures à 500 m2, le scarificateur à essence, dit thermique se distingue par sa puissance et son efficacité. Il nécessite toutefois le port d’un casque antibruit et demande un nettoyage plus complet.

Pourquoi choisir un scarificateur ?


Pratiquée de préférence en automne ou au printemps, la scarification de la pelouse permet de dépolluer les racines. Au fil des mois et des saisons, les résidus de tonte, les feuilles mortes et les mauvaises herbes étouffent le gazon, le privent d’eau, d’air et de nutriments, ce qui l’empêche de pousser correctement.
 
Il est conseillé de tondre la pelouse avant le passage du scarificateur. Une fois votre pelouse tondue, le scarificateur va se charger d’aérer le sol en grattant ce dernier sur 2 à 4 cm. Les dents vont extraire le feutre végétal et éviter la propagation des bactéries. La pelouse ainsi oxygénée sera plus dense et plus résistante, plus verte et plus saine, plus encline à se développer. Après le passage du scarificateur, ramassez soigneusement les résidus si vous ne disposez pas de bac de collecte.

Les autres critères de sélection pour choisir un scarificateur


Étape 1 : Le choix des dents, griffes et couteaux
Plus le nombre de lames est important, plus le scarificateur est efficace.
Les scarificateurs comptent 9 à 38 lames en moyenne. Préférez les
modèles avec des lames en acier trempé qui sont plus résistants à l’usure
et au temps.               

Étape 2 : La profondeur du travail et la largeur de coupe
Pour aérer correctement le sol, une profondeur d‘environ 2 mm est optimale. Si vous avez de grandes surfaces à traiter, préférez un modèle avec une largeur d‘environ 30 cm pour vous éviter de nombreux allers et retours.

Étape 3 : Le guidon
Pour travailler confortablement, certains modèles disposent d'un guidon à hauteur réglable.

 
Étape 4 : Le bac de ramassage
Nous vous conseillons les modèles avec un bac de ramassage pour vous éviter de devoir ramasser les déchets à la main ou de repasser avec le râteau ou la tondeuse. Pour les grandes pelouses, prévoyez un bac d’au moins 50 litres qui vous permettra de travailler plus longtemps sans interruption.

Quels scarificateurs choisir ?


Le scarificateur thermique, est indispensable pour tous les jardins supérieurs à 800m2. Facile à démarrer, son moteur à essence puissant permet de travailler rapidement et efficacement.
Très prisé, le scarificateur électrique, offre plusieurs fonctions comme décompacter la terre ou éliminer la mousse et les mauvaises herbes. Il permet de travailler sur les jardins de taille moyenne, jusqu’à 500m2.
Si vous utilisez un scarificateur thermique, pensez à vous protéger avec les accessoires de protection de la personne, notamment avec un casque antibruit.

Découvrez toute notre gamme de scarificateurs, pour bien entretenir votre pelouse.