Imprimer

Comment choisir ses lames de clôture ?

Vous avez fait le choix d’une clôture bois solide pour délimiter le tour de votre propriété ou simplement séparer votre espace terrasse du reste de votre terrain ? Très bonne idée ! Aussi appelée grillage rigide, la clôture en bois réalisée à base de panneaux en bois rigides est la solution la plus robuste pour construire une palissade aussi durable qu’esthétique. Cependant, pour garantir la bonne opacité de vos panneaux de clôture, il vous faudra y intégrer des lames d’occultation ou lames de clôture. 

 

S’adaptant à toutes les envies, ces lames vous protégeront avant tout du soleil, du vent, mais aussi des regards extérieurs. Le choix de vos lames de clôture dépend directement de la nature de votre projet. Ainsi, nous avons préparé cet article qui réunit tous les critères nécessaires à la sélection de lames de clôture, afin de vous aider à faire le bon choix. 

Une lame de clôture, qu’est-ce que c’est ? 

 

Avant de commencer, il est important de rappeler ce que sont les lames de clôture. Les lames ou lamelles sont en fait des brise-vue individuels à intégrer, par emboîtement ou fixation, sur la structure de votre clôture. Elles peuvent se glisser entre les mailles d’un panneau bois ou grillage rigide, à la verticale ou bien à l’horizontale. 

 

Une lame de clôture sert à protéger la terrasse ou le jardin des regards indiscrets, mais aussi du vent. Suivant le positionnement de la clôture, les lames peuvent aussi renforcer la protection contre les rayons du soleil. 

lame de cloture

→ A lire : Comment choisir une clôture en châtaignier ?

 

En plus de leur dimension modulable très pratique, les lames de clôture ont un rôle esthétique. Conçues à partir de différents matériaux et avec divers niveaux d’opacité, elles apportent du charme et de la chaleur à votre aménagement de jardin extérieur. Elles peuvent parfaitement s’assortir à vos lames de terrasse si vous avez opté pour un revêtement de sol en bois. 

Choisir vos lames de clôture : les critères à prendre en compte selon votre usage 

 

Vous l’aurez compris, le choix de vos lames de clôture complète celui de sa structure. Si vous avez par exemple opté pour une clôture en pin, vous pourrez aisément ajouter des lames de clôture en pin pour créer une palissade occultante et réchauffer votre extérieur. Voici les critères à prendre en compte pour sélectionner les lames de clôture idéales parmi les nombreux choix du commerce.  

lame de cloture

Les types de lames occultantes pour clôture 

 

Tout d’abord, il faut savoir qu’une lame de clôture peut être de 3 types. Chaque famille de lames en bois correspond à un usage en particulier. 

 

Les lamelles souples 

 

Les lamelles souples sont des lames de clôture dont les caractéristiques sont spécialement pensées pour les panneaux en grillage rigide. Leur pose est facilitée par le fait qu’elles se tordent facilement. La technique : venir les fixer une à une entre les mailles du grillage. Elles sont également faciles à transporter : les lamelles souples sont en effet vendues en rouleaux ! 

 

Les lamelles semi-rigides 

 

Comme leur nom l’indique, les lamelles semi-rigides sont une une alternative aux lames de clôture rigides. Pour les fixer, il faut ajouter des traverses en haut et en bas du panneau bois rigide. 

 

Les lamelles rigides 

 
Avant de passer à l’action et de fixer vos lames de clôture rigides, il vous faudra préparer la structure de votre palissade. Pour cela, fixez des traverses en hauteur, dans les plis de renforts de votre panneau bois. Pour plus de facilité, optez pour les kits de clôture. Ils contiennent tous les accessoires de fixation.

Les matériaux existants pour des lames de clôture 

 

Les lames de clôture existent en différents matériaux. De préférence et pour des raisons esthétiques, optez pour des lames assorties aux autres éléments de votre espace extérieur. Par exemple, avec des poteaux de clôture en bois, faites le choix de lames en bois. 

 

Cependant, le budget global de votre projet d’aménagement de jardin est un critère à prendre en compte pour le choix de vos lames de clôture. Ainsi, le PVC reste la matière la moins onéreuse. Le bois a néanmoins plus la côte pour créer un espace design et chaleureux. Le matériau bois a l’avantage de bien se fondre avec les éléments naturels comme les plantes grimpantes. 

 
Entre les deux, le bois composite réunit la promesse de la finition sophistiquée du bois naturel tout en offrant les garanties de durabilité du plastique. La lame composite est donc une lame de clôture qui s’adapte bien aux conditions extérieures, nécessite peu d’entretien et qui, d’un point de vue visuel, se marie aussi bien avec le mobilier d’extérieur moderne qu’avec le bois authentique. Les lames composite sont disponibles dans de nombreuses couleurs, leur permettant de s’adapter à toutes vos exigences visuelles et pratiques.

A découvrir : Clôture bois composite

 

Autrement, les lames aluminium vont encore plus loin dans le design. Elles sont également très légères et résistantes aux agressions extérieures. En bref, pour une clôture durable, l’aluminium est un matériau adapté. Plus cher à l’achat, il représente néanmoins un investissement rentable. 

Le niveau d’occultation 

 

Le niveau d’opacité souhaité pour votre clôture est le critère le plus important dans le choix de vos lames de clôture. Qu’elles soient en aluminium, en bois ou en PVC, elles n’auront pas nécessairement la même puissance d’occultation. 

 

Selon le type de lame (souple, rigide, semi-rigide) mais aussi la marque et le modèle, le degré d’occultation à la lumière et aux regards extérieurs varie. Par exemple, une lame de clôture composite ou une lame de clôture bois souple ou semi-rigide offrira une opacité de l’ordre de 90 %. De leur côté, les lames rigides peuvent être 100 % opaques si elles sont associées à des poteaux et des panneaux de clôture suffisamment épais pour les retenir. 

 

En magasin, pensez à bien vérifier le degré d’occultation inscrit sur les paquets de lames de clôture.