Imprimer

Comment choisir sa robinetterie de salle de bains ?

Choisir sa robinetterie de salle de bains implique de connaître les différentes caractéristiques du mélangeur, du mitigeur classique et du mitigeur thermostatique. Avant de faire votre sélection, n’hésitez pas à suivre notre guide détaillant les points incontournables pour bien choisir sa robinetterie de salle de bains.
 

Nos conseils pour choisir votre robinetterie de salle de bains


Vous rénovez votre salle de bain et vous souhaitez changer votre robinetterie mais vous hésitez entre les différents types de robinet. Vous vous demandez quelles caractéristiques distinguent un mélangeur d’un mitigeur. Vous souhaitez savoir à quoi faire attention quand on cherche un robinet de lavabo, de baignoire ou de douche ? Avec notre pas à pas détaillé, découvrez comment choisir votre robinetterie de salle de bains sans faire de faux pas. 

Comment choisir sa robinetterie de salle de bains pas à pas ?


Etape 1 : Le mélangeur
Le mélangeur comporte une poignée pour l'eau froide (pastille bleue) et une poignée pour l'eau chaude (pastille rouge). Il peut être doté de têtes à clapet (ouverture par serrage des joints) ou de têtes à disques céramique (ouverture à un quart ou un demi-tour).

Etape 2 : Le mitigeur
Le mitigeur est muni d’une commande unique (actionnable d'une seule main) qui commande le débit et la température de l'eau en même temps. Le mitigeur peut intégrer plusieurs options telles que limiteur de débit, système anti-brûlure…  Ce type de robinet permet un réglage de la température facile. Il est équipé d’une unique commande à actionner à la main (de forme allongée, comme un levier pointant vers le bas). Il suffit de l’orienter vers la droite ou la gauche pour effectuer le réglage de la température de l’eau. Le réglage du débit d’eau, lui, se fait en actionnant le robinet vers le haut ou vers le bas. Le débit d’eau est moins élevé qu’avec un robinet mélangeur, mais la montée en température de l’eau se fait plus rapidement. Ce type de robinet peut être difficile à régler pour les enfants, car l’eau peut devenir chaude très rapidement.

Etape 3 : Le mitigeur thermostatique
Le mitigeur thermostatique possède une poignée pour la température et une poignée pour le débit. La température est réglée une fois pour toute mais reste reprogrammable à tout moment. Doté d’un système de blocage de la température à 38 °C, le mitigeur thermostatique est configuré pour couper la distribution d’eau chaude en cas de rupture d’eau froide. Composé de deux têtes, ce robinet est confortable à utiliser. Il permet en effet de régler l’eau à une température précise. La température reste réglée tant que vous ne changez pas vos réglages, même lorsque le robinet est éteint. C’est le robinet idéal pour éviter les brûlures sur les enfants.
580x330-visuel-1-robinetterie.jpg

Pourquoi choisir avec soin sa robinetterie de salle de bains ?


Choisir avec soin la robinetterie de votre salle de bain, vous permettra d’équiper vos installations avec le matériel approprié et pour longtemps.

Si votre choix est guidé par des considérations d’économie d’eau, optez pour un mitigeur. En privilégiant un modèle doté d’un limiteur de débit, vous pouvez faire baisser votre consommation d’eau de 50%. En adaptant en parallèle un mousseur en bout de bec (étudié pour aérer l’eau et canaliser le jet), vous influez sur le débit et optimisez ainsi votre gestion de l’eau.

Si vous êtes à la recherche d’une solution esthétique, orientez-vous vers le style moderne et les lignes épurées du mitigeur. Si votre objectif principal est la sécurité, tranchez pour un mitigeur thermostatique. Doté d’un limiteur de température, il évite les risques d’ébouillantement et prévoit même l’arrêt automatique de la distribution en cas d’interruption d’eau froide. Un équipement très utile pour protéger les jeunes enfants des risques de brûlure.
 

Comment choisir sa robinetterie de salle de bains étape par étape ?


Etape 1 : Le robinet de lavabo
Le robinet de lavabo peut être équipé d’un bec bas, correspondant à la hauteur standard,
d’un bec moyen ou d’un bec haut, destiné aux vasques surélevées.
Les robinets infrarouges sont dotés d’un capteur qui déclenche la distribution d'eau sans manipuler la commande.

Etape 2 : Le robinet de baignoire
Le robinet de baignoire est équipé d’un bec et intègre un inverseur qui permet de faire sortir l'eau du robinet ou de la douche. Le bec du robinet peut fournir un jet rond standard ou un jet cascade, bien adapté aux baignoires type balnéo. En général, les robinets de baignoire sont conçus pour être fixés au mur. 

Etape 3 : Le robinet de douche
Le robinet de douche est configuré pour se fixer au mur. Il se raccorde directement au flexible de douche. Un stop douche peut être installé entre le robinet et la douchette.

Il exige de percer le carrelage mural pour être installé.

Notez qu’il existe différentes formes de robinet au design différent : pourquoi pas une manette de robinet rétro à la place des traditionnelles têtes triangulaires ? Un robinet qui laisse voir l’écoulement de l’eau ?
580x330-visuel-2-robinetterie.jpg

Les meilleurs produits pour votre robinetterie de salle de bains 


Le mitigeur thermostatique garde en mémoire la température préréglée. Généralement doté d’un système de blocage de la température à 38 °C, il coupe la distribution d’eau chaude en cas de rupture d’eau froide.

Le mitigeur douche se fixe au mur. Il est raccordé directement au flexible de douche. Un stop douche peut être installé entre le robinet de douche et la douchette.

Le mélangeur de lavabo est composé d’une poignée pour l'eau froide (pastille bleue) et d’une poignée pour l'eau chaude (pastille bleue rouge). Il peut être doté de têtes à clapet ou de têtes à disques céramique.