Imprimer

A quelles aides ai-je le droit pour des travaux énergétiques ?

À quelles aides ai-je droit pour des travaux énergétiques ? Il est essentiel de vous poser cette question avant de retrousser vos manches et de venir chez Bricomarché chercher vos fournitures. Il existe toutes sortes d’aides qui vous permettront d’améliorer votre logement, et d’ainsi faire des économies sur vos futures factures d’énergie : découvrez-les dans notre dossier.
 

Des aides pour réaliser des travaux énergétiques


Vous vivez dans un appartement mal isolé, comprenant des fenêtres simple vitrage ? Votre logement est doté de portes vers l’extérieur peu étanches ? Vous avez une maison avec des combles perdus ? Bref, il est peut-être temps de penser à rénover votre habitation. Mais les travaux énergétiques, bien qu’ils amélioreront votre confort au quotidien et vous permettront de faire des économies sur vos factures d’énergie, coûtent cher. C’est pourquoi l’État propose diverses aides afin de donner la possibilité aux propriétaires ou aux locataires de les effectuer. Rangez votre bouillotte et découvrez les aides auxquelles vous avez droit.

Les principales aides


Aide 1 : Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)
Locataires ou propriétaires, si votre résidence principale est achevée depuis plus de 2 ans, vous pouvez prétendre à un crédit d’impôt. Celui-ci correspond à un taux de 15 à 30 % du montant des dépenses occasionnées lors de travaux énergétiques.

Aide 2 : La TVA à 5,5 %
Dans son habitation principale ou secondaire, un propriétaire ou un locataire peut bénéficier d’une TVA à 5,5 % pour certains travaux d’amélioration de la qualité énergétique. Cette réduction concerne la pose, l’installation, l’entretien et les équipements en eux-mêmes.

Aide 3 : Exonération de la taxe foncière
Pour les logements achevés avant le 1er janvier 1989, une exonération temporaire (totale ou partielle) de la taxe foncière peut être demandée par les propriétaires en cas de travaux énergétiques. La commune doit avoir voté l’exonération.

Aide 4 : Les aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)
L’Anah propose un programme « Habiter Mieux » qui concerne les travaux visant à réduire de façon significative les dépenses d’énergie dans les logements ayant plus de 15 ans. Le montant des aides de l’Anah est variable selon les revenus du foyer et les régions. 

Pourquoi effectuer des travaux énergétiques ?


L’intérieur de votre maison est difficile à chauffer et vous en avez assez de porter de gros pulls en hiver ? Les ponts thermiques (zones très mal isolées) peuvent être nombreux dans les anciennes constructions et engendrer des courants d’air froid ou une hausse de l’humidité. Dans ce cas, réaliser des travaux énergétiques est recommandé. En effet, isoler sa maison (par l’intérieur ou l’extérieur) ou changer ses fenêtres pour poser du double vitrage permet d’améliorer le confort au quotidien.

Que vous chauffiez votre habitation au gaz de ville, à l’électricité, au fioul ou au bois, vous voyez votre facture grimper d’année en année. Les maisons ou les appartements mal isolés présentent des déperditions de chaleur importantes, et ce sont vos billets qui s’envolent ! À long terme, des travaux d’éco-rénovation vous feront faire des économies sur vos factures énergétiques.

En réalisant ce type de travaux, vous augmenterez la valeur de votre bien immobilier. Les acheteurs sont de plus en plus sensibles à la classe énergétique de leur future habitation. Une maison ou un appartement avec une note intéressante est un excellent argument de vente.

Les points sur lesquels il faut être vigilant


Point 1 : Les travaux éligibles
Le changement du système de chauffage et d’eau chaude sanitaire est éligible à plusieurs aides. De même, l’isolation des toitures, des murs et des planchers bas est prise en charge. Pour obtenir plus de précisions et la liste détaillée des travaux ouvrant droit à des aides, rendez-vous sur les sites gouvernementaux.

Point 2 : Les professionnels Reconnus Garants de l’Environnement (RGE)
Pour pouvoir profiter de certaines aides, les professionnels intervenant pour effectuer les travaux doivent obligatoirement être RGE.

Point 3 : Vos revenus
Les aides de l'Anah, par exemple, sont soumises à un plafond de ressources. Vérifiez bien l’éligibilité de votre foyer avant de vous lancer dans les travaux.

Point 4 : La date et le plafond
Certaines aides sont limitées dans le temps et dans les montants accordés. Pour d’autres, il faut avoir finalisé le dossier avant de signer le devis. Renseignez-vous !

Quelques idées d'éco-rénovation


Mettez en place un poêle à bois et bénéficiez d’un crédit d’impôt. À vous les soirées cocooning bien au chaud !

Vous n’avez pas envie de vous prendre pour un bûcheron, et vous préférez un poêle à granulés ? Faites votre choix parmi notre large sélection de poêles à pellets.

Marre des courants d’air et du froid qui s’installe dans votre maison ? Choisissez votre nouvelle porte d’entrée en fonction de sa classe énergétique.
Découvrez d'autres conseils sur le thème du chauffage :
Chauffage et plomberie
Quel type de chauffage choisir ?
Voir le conseil
Chauffage et plomberie
Comment poser un chauffage au bois ?
Voir le conseil
Chauffage et plomberie
Comment installer un programmateur pour radiateur electrique ?
Voir le conseil
Chauffage et plomberie
Dossier spécial poêle à bois
Voir le conseil
Chauffage et plomberie
Comment entretenir et ramoner un poêle à bois ?
Voir le conseil