Nos guides d'achats
vous conseiller, c'est notre métier


Ampoules et nouvelles normes comment s’y retrouver

Choisir ses ampoules

Depuis le 1er septembre 2011, les ampoules à incandescence - autrement dit les ampoules traditionnelles auxquelles nous étions habitués depuis des générations - sont interdites à la vente dès que leur puissance est supérieure à 40W.
Petit tour d'horizon des nouvelles normes et des types d'ampoule autorisés.

 

Petit à petit, les ampoules à incandescence, nos ampoules traditionnelles avec leurs petits filaments entortillés, disparaissent des rayons de nos magasins. Depuis le 1er septembre 2011, toutes celles dont la puissance est supérieure à 40W sont interdites à la vente, les autres devant avoir été retirées au plus tard au 1er septembre 2012. Ce sont des ampoules basse consommation qui les remplacent désormais. Ces dernières consomment moins d’énergie, et ont une durée de vie plus longue. Il n’est cependant pas facile de s’y retrouver. Voici quelques pistes. 

 

ampoule fluocompacte

Les ampoules fluocompactes

Dites LFC, les lampes fluorescentes compactes sont donc durables et économes, effectivement à basse consommation, et éclairent en fait davantage que les ampoules à incandescence. Privilégiez l’installation d’ampoules fluo-compactes dans les pièces à vivre et non dans les lieux de passage comme les couloirs… En effet, les ampoules fluo-compactes s’usent plus vite si on les utilise très fréquemment dans la journée, en les éteignant et les rallumant. En revanche, un usage modéré de l’interrupteur permet une durée d’utilisation entre 6000 et 12000 heures, soit entre 5 et 6 ans, contre 5 mois pour une ampoule ordinaire. Elles consomment aussi 75% d’énergie en moins qu’une ampoule à incandescence.  


 

ampoule led osram

Les LEDS (ou Light Emitting Diodes, soit diodes électroluminescentes) :

Les LEDS sont encore plus économes en énergie (jusqu’à 90% déconomie) et ont une durée de vie encore plus longue que les ampoules fluocompactes. En revanche, elles ne sont pas adaptées pour remplacer les ampoules à forte puissance. Leur utilisation est plutôt conseillée dans les lieux ne nécessitant pas un éclairage important : tables de chevet, veilleuses, ambiances tamisées… Parmi leurs autres atouts : elles s’allument instantanément, sont insensibles aux allumages répétés, et résistent bien aux chocs. 

 

A retenir

Attention, la plupart des LEDS et ampoules fluocompactes ne fonctionnent pas avec un variateur de lumière. L’emballage comporte un logo qui vous indique si l’ampoule est adaptée ou non à ce type d’installation.


 

Ampoule halogène osram

Les halogènes « haute efficacité » (et basse consommation) :

Si elles n’offrent pas le meilleur rapport d’économie d’énergie (30 à 50% tout de même) ni de durée de vie (2 à 3 ans en moyenne), les ampoules halogènes ont d’autres qualités : elles peuvent remplacer les anciennes ampoules à incandescence dans pratiquement toutes leurs utilisations, elles s’allument instantanément, sont insensibles aux allumages répétés et offrent une lumière vive et nette. 

 

Les repères pour choisir ses ampoules

Tableau d’équivalence

Les lampes basse consommation n’affichent pas les mêmes puissances, à capacité égale d’éclairage, que les lampes à incandescence. Ce petit tableau  devrait vous permettre de vous y retrouver plus facilement :
 

Lampes à incandescence

Lampes fluocompacte

LEDS

Halogènes

30W

5W

3W

20W

60W

11W

5W

45W

75W

15W

6W

50W

100W

20W

9W

65W

 

Savoir lire les étiquettes :

Depuis 2010, doivent obligatoirement figurer sur les étiquettes :

  • L’efficacité énergétique (classée de A, « très bonne », à G, « médiocre »)
  • la température de couleur
  • le nombre de cycles d’allumages et d’extinctions possibles
  • le temps nécessaire à l’obtention de 60 % du flux lumineux
  • les dimensions de la lampe en mm
  • la possibilité ou non de l'installer sur un variateur
  • la quantité de mercure en mg si la lampe en contient

La « couleur », autre critère

Deux critères ont également été retenus dans la classification des ampoules basse consommation, et font l’objet d’un étiquetage spécifique présent sur l’emballage : « L'indice de rendu de couleur » (IRC) et « la température de couleur », exprimée en kelvins (K)
L’IRC exprime la capacité de l'ampoule à restituer les couleurs naturelles, comme en plein jour. Il varie de 0 à 100 et son symbole est « Ra ». L’IRC est jugé bon au-dessus de 80 et très bon au-dessus de 90. Les lampes halogènes ont le meilleur IRC (100).

La température de couleur fait référence à la "teinte" de la lumière. Référence obligatoire sur les emballages depuis le 1er septembre 2010. On parle de lumière « blanc chaud » si la température est basse (< à 3300 k) ou « blanc froid » si elle est élevée (> à 5000 k). Elle est dite « neutre » ou « intermédiaire » entre ces deux valeurs.
 

je supprime mon compte

êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce compte ? Toutes vos informations seront effacées

supprimer

je supprime mon compte

Votre compte a bien été suppriméà bientôt en magasin

l'email est invalid

je contacte le sav

sav_form

Par téléphone au :

01 42 70 70 00 ou 0820 240 240

Par message :