Nos fiches conseils
vous conseiller, c'est notre métier

Protéger votre jardin de l'hiver

protéger votre jardin de l'hiver : les travaux d'automne

En automne, il est temps de préparer votre jardin pour l’hiver : prendre soin du sol, nettoyez, aérez sont autant d’actions qui sont nécessaires pour retrouver un beau jardin au printemps.

En effet, en hiver votre sol et vos cultures seront exposés à la chute des températures, au vent, au gel et à la neige… De quoi laisser des traces sur vos futures plantations.

 

 

protéger les plantes sensibles au gel

Entretenir en automne pour profiter au printemps !

 

 Nettoyage d'automne :

Première étape importante : se débarrasser des végétaux morts, ils pourront vous servir pour votre compost bio. Vous pouvez utiliser un balai à feuilles pour cette réalisation. N’oubliez pas de renouveler régulièrement cette opération afin de garder un jardin propre.

Pour continuer votre opération nettoyage, faites le tri ! Jetez les tiges montées en graines ou brûlez-les afin qu’elles ne germent pas dans votre jardin. Ne conservez que ce qui peut vous être utile pour votre compost.

Ensuite, prenez le temps de récolter vos derniers légumes d’été ainsi que les légumes de saison qui sont arrivés à maturité : les blettes, les radis, les épinards, le fenouil. . .

Vous devrez protéger le reste de votre potager en plaçant un voile d’hivernage sur tous vos légumes qui resteront à l’extérieur : les choux, navets, brocolis, poireaux … N’oubliez pas de recouvrir également les arbustes à feuillage persistant qui pourraient subir des dégâts à cause du gel : les camélias, les lagerstroemias, les clerodendrons, les orangers du Mexique ou encore les lauriers rose…

 

 

Préparez votre sol

Autre étape importante, aérez votre sol avant que l’hiver arrive et désherbez-le. Vous pourrez récupérez les mauvaises herbes récoltez pour fournir votre tas de compost. Pour cette opération, nous vous invitons à utiliser une grelinette. Cet outil est idéal pour le respect de votre sol. Il vous permet de l'ameublir sans endommager une partie de la faune présente naturellement dans votre jardin. En effet, la grelinette décompacte la terre sans la retourner. Petit bonus, la grelinette est un outil de jardinage facile et pratique à utiliser, vous éviterez de vous abîmez le dos en l'utilisant.

Une fois votre jardin préparez, il ne vous reste plus qu’à paillez le sol, cela permettra de le protéger du vent et des pluies. Attention à déposer votre compost mûr sur vos parcelles désherbées. Déposez-le sans former des gros tas et de façon uniforme. Il sera préférable de renouveler l’opération le mois suivant lorsque l’amendement aura été assimilé par votre sol. Pour facilitez votre tâche, nous vous recommandons de l’étaler à l’aide d’un râteau.

Dernier conseil, aérez régulièrement les tunnels et châssis ainsi que les cloches et les serres. Ainsi l’air sera renouvelé et favorisera le bon développement des jeunes semis et plantes hivernées.

 

 

voiles d'hivernage pour protéger vos plantes

Les végétaux rustiques en container

Le principal problème auquel ces végétaux doivent faire face est la proximité des racines avec l’extérieur. L'idéal est de protéger efficacement le pot, en l’entourant d’un paillis ou d’un film plastique à bulles.

Certaines espèces très fragiles peuvent également s’accommoder d’un hivernage en « semi-pleine terre » : enterrez le pot dans le sol, dans une zone abritée et ensoleillée du jardin. La surface du pot peut être recouverte d’écorces de pin ou de paille, voire d’un film plastique étanche pour maîtriser les apports d’eau, qui feront des dégâts considérables en cas de gel. Les feuillages rustiques sont laissés libres, les feuillages fragiles sont emmaillotés dans un voile d’hivernage.

En général, une épaisseur de voile augmente la température de 2 à 3°C. Par sécurité, vous pouvez prévoir une double épaisseur de voilage.

 

Préférez les situations abritées pour vos plantes

 

Entre une zone ensoleillée, protégée de la bise, et un coin de jardin exposé au nord et traversé par le vent, on observe une différence de température sensible.

 

 

Arrosez régulièrement et maitrisez la quantité d’eau

 

Une bonne averse dans les heures précédant une gelée est la hantise de tous les jardiniers. À l’inverse, peu de végétaux résistent à plusieurs mois d’aridité intense ou à l’abri dans une protection trop étanche. Surveillez régulièrement vos végétaux, conservez un œil sur le baromètre et arrosez régulièrement mais modérément pendant les périodes de redoux. 

 

Le cas particulier des palmiers

 

Plusieurs espèces de palmiers sont données pour supporter des températures très rigoureuses. Il est néanmoins conseillé de protéger leur cœur à l’aide d’un morceau de plastique à bulles ou de voile d’hivernage. Nouez-le à la manière d’une écharpe autour de votre palmier. Les palmes seront ensuite rassemblées et nouées ensemble, à l’aide d’un brin de ficelle, autour de la palme centrale en formation. 

 

 

 

Le cas des plantes sensibles aux baissent de température

 

Que faire de ces plantes qui ne résistent pas au froid ?

 

Certaines plantes dites gélives ne supportent pas l’arrivée des températures basses et des conséquences qui en résultent : froid, gel et neige leur rendent la vie difficile.

Il est donc nécessaire de ramener les cactées fragiles, les plantes grasses et les plantes exotiques à l’intérieur de nos maisons. L’idéal est de trouver un emplacement à proximité d’une source de lumière naturelle (fenêtre ou encore véranda) et à distance raisonnable d’une source de chaleur (radiateur, poêle à bois …) Vous pouvez également placer dans votre serre les moins fragiles.

 

Serre fixe ou démontable ?

 

Il existe sur le marché plusieurs modèles de serres, celles dites fixes et celles dites démontables.

Les plantes y sont remisées sans protection particulière, dans la mesure où serres et vérandas garantissent, sous des climats classiques, une température supérieure à 0°C, en général de 5 à 7 °C au-dessus de la température extérieure. En cas de forte baisse du mercure, il est conseillé de placer provisoirement, auprès des végétaux, un chauffage d’appoint, ou d’emballer les plantes les plus fragiles dans un voile d’hivernage.

 

Attention à la sécheresse de la serre !

 

En raison de ses parois transparentes ou translucides, une serre est propice à une atmosphère très sèche. Il est donc nécessaire de vaporiser régulièrement les feuillages délicats, et d’arroser, en fonction des besoins, les plantes hébergés. Y compris les cactées, une fois par mois environ.

 

 


à retenir

Quand protéger son jardin de l'hiver

 

  • - Mieux vaut hiverner trop tôt que trop tard, quitte à libérer provisoirement les feuillages de leur voile d’hivernage et continuer des arrosages sporadiques.
  • - N'oubliez pas de rentrer à l'intérieur vos plantes fragiles et de les placer à proximité d'une source de lumière naturelle.

je supprime mon compte

êtes-vous sûr de vouloir supprimer ce compte ? Toutes vos informations seront effacées

supprimer

je supprime mon compte

Votre compte a bien été suppriméà bientôt en magasin

l'email est invalid

je contacte le sav

sav_form

Par téléphone au :

01 42 70 70 00 ou 0820 240 240

Par message :